Les attentes vis-à-vis de Mac OS X version 10.4

Cloud

Pas de répit pour la Pomme : sous la pression de Longhorn et du fait de la présence de nombreux bogues dans Panther, les listes de voeux pour la prochaine version du système d’exploitation d’Apple ont fleuri sur Internet.

Seulement trois semaines que Panther est sur les rayons et déjà les utilisateurs font leurs listes de voeux pour la prochaine version majeure de Mac OS X ! Dans les colonnes de notre confrère InternetWeek, Rob Enderle, un observateur des technologies de l’information, pointe du doigt les efforts de Microsoft pour mettre en avant sa vision d’un OS moderne, Windows 2005, également appelé Longhorn (voir édition du 29 octobre 2003) et prévu pour 2006. Côté Mac, experts reconnus et utilisateurs ne se privent pas pour demander des modifications notables au sein de Mac OS X, autant pour le faire progresser que pour répondre aux enjeux du prochain Windows. Ainsi Adam Engst, de Tidbits, a-t-il déjà détaillé à la conférence O’Reilly sur Mac OS X, le 29 octobre dernier, ce qu’il voudrait voir inclus dans 10.4. Bien sûr, on retrouve quelques marronniers, concernant par exemple les performances et la facilité d’utilisation. Si Panther présente des améliorations notables, il reste encore du travail, note Engst, sur l’interactivité et la réactivité de l’interface. La roue multicolore devrait pouvoir être interrompue, certaines tâches longues également. Et le système devrait être en mesure de savoir comment et quand remplir des champs automatiquement.

Certains utilisateurs soulignent également quelques grosses lacunes du système d’Apple, notamment des capacités de travail collaboratif interapplications. Les développeurs, quant à eux, attendent maintenant un bureau virtuel (permettant d’avoir plusieurs bureaux ouverts simultanément), les plug-ins pour le Finder afin d’en étendre les fonctions, les onglets dans le terminal… On trouve aussi des demandes de mise en place de bases de données, en lieu et place de HFS+, à l’image de XFS de SGI ou de BFS du défunt BeOS. Il faut souligner qu’il s’agit de la prochaine vogue dans la micro-informatique : Microsoft se dirige dans cette voie à grands pas avec WinFS, et il se dit qu’Apple travaille également dans cette direction (voir édition du 27 mars 2003).

Améliorations de surface

Mais c’est la liste des améliorations de surface qui s’avère la plus longue. Exposé et la nouvelle version de Pomme-Tab sont évidemment loués par les aficionados (voir édition du 27 juin 2003) mais ils demandent maintenant qu’ils soient améliorés. Par exemple, en passant d’une application à une autre, pourquoi ne pas pouvoir choisir la fenêtre de l’application dans laquelle on entend se rendre ? Même constat pour la mise à disposition d’Unicode : les applications Carbon comme Office n’en profitent toujours pas ! Les utilisateurs de langue grecque sont ainsi particulièrement remontés, à l’image de Dimosthenis Kaponis qui a monté une pétition en ligne pour exiger d’Apple qu’elle fournisse le support des caractères helléniques. Autre point noir, la compatibilité des applications d’une version à l’autre de Mac OS X : quasiment chaque version rend incompatibles une kyrielle de logiciels. Problèmes de programmation de la part des éditeurs tiers ou de modifications chez Apple ? De quoi rendre impatients quelques utilisateurs, en tout cas. Une amélioration de la gestion du matériel est également demandée : c’est bien le moins après les problèmes liés aux disques FireWire (voir édition du 4 novembre 2003). Quant à la question du support de la mémoire vive, c’est une des préoccupations majeures. Et il ne s’agit là que d’extraits d’une liste plutôt copieuse. Si Panther a atteint un excellent niveau d’utilisation, Mac OS X peut encore bien progresser !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur