Les auteurs du virus Goner arrêtés en Israël

Cloud

Quatre adolescents ont reconnu être les auteurs et propagateurs du virus-ver Goner découvert le 4 décembre dernier. Comparé à “I love you” pour sa vitesse de propagation, Goner aurait généré 5 millions de dollars de dégâts.

“Ils voulaient fabriquer un ver qui ne puisse pas être identifié par les programmes antivirus (…) et qu’ils puissent véhiculer par e-mail, mais aussi par ICQ“, a expliqué Meir Zoha, chef de l’unité de lutte contre les fraudes informatiques de la police israélienne, à Reuters. Quatre adolescents israéliens âgés de 15 et 16 ans ont atteint leurs objectifs en fabricant Goner, un virus-ver apparu le 4 décembre et dont le taux de propagation avait été comparé à celui du tristement célèbre “I love you” (voir édition du 5 décembre 2001). L’un deux a reconnu avoir programmé le virus tandis que les autres seraient à l’origine de sa diffusion. Les auteurs du virus ont été arrêtés vendredi 7 décembre par la police israélienne qui les a placés en résidence surveillée en attendant leur procès qui doit avoir lieu lundi 10 décembre.

Goner, qui se sert des carnets d’adresses d’Outlook, de ICQ et des canaux IRC pour se propager, a infecté les ordinateurs d’Amérique du Nord, d’Australie et d’Europe de l’Ouest essentiellement. Le virus prend également un malin plaisir à désactiver les antivirus et autres firewalls. Selon les experts, Goner aurait causé 5 millions de dollars de dégâts. On est encore loin des 8,75 milliards de dollars de dommages dus à LoveLetter l’an dernier (voir édition du 9 juin 2000). Les adolescents encourent jusqu’à deux ans et demi de prison selon la loi israélienne, une peine qui serait doublée pour des personnes majeures.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur