Les bonnes pratiques pour accompagner les projets en mobilité au sein des PME

Mobilité

Discussion croisée entre Orange, Microsoft, Cisco, Palm et SFR sur le thème
des PME et des solutions mobiles lors d’une table ronde sur le salon Mobile
Office.

“PME : tirez pleinement parti des solutions mobiles”, c’est le thème d’une conférence organisée dans le cadre du salon Mobile Office. Premier point abordé : les critères prioritaires dans le choix d’une solution mobile. “Il est important de simplifier les expériences, d’aider à gérer et à optimiser une solution mobile tout en développant les usages et sans augmenter le montant de la facture finale“, tient à souligner Pascal Ancian, délégué Marketing Entreprises chez Orange Business Services. Autre élément : “L’ergonomie est un axe stratégique“, insiste Ha Nguyen Dac, chef de marché Mobilité d’entreprise chez Microsoft.

“PME : tirez pleinement parti des solutions mobiles”, c’est le thème d’une conférence organisée dans le cadre du salon Mobile Office. Premier point abordé : les critères prioritaires dans le choix d’une solution mobile. “Il est important de simplifier les expériences, d’aider à gérer et à optimiser une solution mobile tout en développant les usages et sans augmenter le montant de la facture finale“, tient à souligner Pascal Ancian, délégué Marketing Entreprises chez Orange Business Services. Autre élément : “L’ergonomie est un axe stratégique“, insiste Ha Nguyen Dac, chef de marché Mobilité d’entreprise chez Microsoft.

L’idée en proposant des forfaits partagés fixe ? mobile est de fédérer la téléphonie fixe et mobile en utilisant de plus en plus l’IP. Notre offre Unik for Business permet d’associer le Wi-Fi et le GSM“, souligne Pascal Ancian d’Orange Business Services. Mais rappelons que l’utilisateur nomade utilise tant un téléphone mobile qu’un PC portable. “Les PC portables sont en forte croissance. Ce qui est important c’est de proposer des PC qui embarquent des technologies comme les cartes SIM“, ajoute-t-il. Autres attentes du marché : “Les PME doivent pourvoir bénéficier d’une convergence en termes d’usages et pouvoir utiliser les mêmes outils et les mêmes fonctions en passant d’un outil à un autre“, soutient Ha Nguyen Dac de Microsoft.

La smartphone a démocratisé la messagerie mobile en entreprise“, déclare Pascal Lagadec, directeur des ventes Europe chez Palm. Si le PC permet d’accéder facilement à des applications d’entreprises et métiers, pour accéder à sa messagerie, c’est le smartphone qui est le plus pratique. “Aujourd’hui, un PC est vendu avec un système d’exploitation. Ca doit être la même chose pour la téléphonie mobile“, insiste Ha Nguyen Dac de Microsoft. Cependant, le marché de la mobilité n’est pas encore vraiment développé : “Seulement 3% des boîtes de messagerie sont accessibles en situation de mobilité. Il faut donc aller plus loin dans la démocratisation de cet usage“, soutient Pascal Lagadec de Palm Europe.

Faire une économie de ressources

Quelles sont les applications sur lesquelles miser pour les PME ? “L’une des fortes demandes aujourd’hui est de pouvoir remonter de l’information de l’extérieur au sein de l’entreprise. L’une des applications est le lecteur code barre par exemple ou le lecteur de badge. Nous travaillons actuellement sur ce type de solutions“, avance Christine Le Grand de SFR. “Le jour où l’on intégrera du Wi-Fi dans les smartphones, il y aura une réelle valeur ajoutée“, note Pascal Lagadec de Palm Europe. “Ce qui compte c’est de faire une économie de ressources. La mobilité doit permettre de faire une économie sur le temps global de travail en termes de ressources“, insiste Christine Le Grand.

Autre point clé : la sécurité en situation de mobilité. Le solutions de sécurité d’un système informatique doivent être compatibles avec le système d’accès distant. “Il faut éduquer les PME et qu’elles suivent les bonnes pratiques pour ne pas se faire pirater“, souligne Pascal Ancian d’Orange Business Services. “La sécurité sur les téléphones mobiles n’est pas plus compliquée à mettre en oeuvre que sur un PC portable“, soutient Ha Nguyen Dac de Microsoft. “Les professionnels cryptent les informations qui transitent, créent des mots de passe ou effacent à distance les données.

Impliquer l’intégrateur dans le projet de mobilité

Comment réussir un projet de mobilité au sein d’une PME ? “Il est nécessaire d’impliquer l’intégrateur qui a mis en place le back-office pour obtenir un gain de temps et d’argent“, explique Christine Le Grand de SFR. “Il faut observer ce qui a été réalisé par les entreprises équivalentes, étudier le matériel nécessaire et les besoins spécifiques par poste pour déterminer quels terminaux choisir au final. Il faut également assurer une continuité au niveau du système d’exploitation et du serveur“, précise soutient Ha Nguyen Dac de Microsoft. “Au départ, il est utile d’identifier le besoin. Puis il s’agit de choisir le partenaire de déploiement de la solution. Enfin, il faut choisir son système d’exploitation“, détaille Pascal Lagadec de Palm Europe.

Grâce aux compétences en amont, il est nécessaire d’aider l’utilisateur et de l’accompagner“, souligne Pascal Ancian de Orange Business Services. “Il est utile de déployer un véritable programme de mise en relation des compétences à destination des PME : gestion du back-office, gestion de la solution, gestion des terminaux, gestion de la sécurité“, ajoute Christine Le Grand de SFR. “Il faut avoir une approche pragmatique et au final que la convergence devienne une réalité“, conclut Jean-Louis Tillet de Cisco Systems Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur