Les cartouches d’encre de HP au tribunal

Régulations

Le patron d’une société fabriquant des cartouches d’encre poursuit Hewlett-Packard en justice pour mettre fin au monopole du constructeur, qui imposerait pour ses imprimantes les recharges d’encre de sa propre marque.

Ron Jones, fondateur de la société californienne Colossal Graphics, vient de lancer de nouvelles poursuites judiciaires contre Hewlett-Packard. Après avoir remporté une première victoire en justice à l’issue d’un conflit portant sur des accords de licence, le patron récidive en accusant le constructeur de pratique monopolistique. Ron Jones accuse la société d’imposer à un prix exagérément élevé ses propres cartouches d’encre pour sa gamme d’imprimantes jet d’encre. Selon des sources financières, Hewlett-Packard empocherait une marge de 67% sur ce marché, alors que le secteur de l’impression personnelle pèse plus d’un milliard de dollars de revenus par an. “N’importe quelle personne qui achète une cartouche d’encre pour son imprimante HP sait combien elle paye pour le peu qu’elle gagne”, assène Ron Jones. Selon son avocat Ronald Katz cité par l’AFP, le plaignant réclame des dommages et intérêts pour les ventes de cartouches réalisées depuis quatre ans, estimant que HP a systématiquement découragé les acheteurs d’opter pour d’autres marques alors qu’elles étaient compatibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur