Les comparateurs de prix en ligne ont désormais leur label de confiance

Mobilité

Après la mise en place d’une charte de confiance en 2008, les sites comparateurs ont désormais la possibilité d’obtenir un label de confiance pour rassurer les internautes concernant leurs pratiques.

Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire en charge de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, a présenté avec la FEVAD, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, un nouveau label de confiance spécialement destiné aux sites comparateurs, qui proposent de comparer les prix sur le Web des produits et services.

Ce label est avant tout destiné à rassurer les consommateurs internautes et à enfin clarifier les pratiques des sites comparateurs, à l’heure où les ventes en ligne ont progressé de 29% en 2008, pour atteindre les 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires, selon les données dévoilées par la FEVAD.

Plusieurs e-comparateurs avaient déjà signé en juin 2008 une charte de confiance, destinée à “renforcer la qualité et la transparence des services proposés”. Six signataires parmi les sites comparateurs de prix les plus populaires avaient décidé d’adhérer à cette charte, à savoir Kelkoo, LeGuide.com, EasyVoyage, VoyagerMoinsCher.com, Shopping.com et PriceRunner.fr.

Un logo sécurisé pour renforcer la crédibilité des comparateurs du prix

Alors que plus de 55% des Français, selon la FEVAD, surfent sur ces sites avant de procéder à des achats, cette charte exhorte les e-comparateurs à garantir l’actualisation des informations mises en avant au moins une fois par jour, à clarifier les modes de classement proposés et à préciser les conditions de ventes des sites marchands dont les produits sont comparés, comme par exemple les frais de livraison.

Un nouveau label s’adjoint donc maintenant à cette charte de déontologie. Cette marque de confiance est attribuée aux comparateurs de prix en ligne qui s’engagent à respecter cette charte. Mais pour obtenir ce label, les sites candidats doivent respecter toute une procédure.

Tout candidat doit faire procéder à un audit par un cabinet indépendant afin d’obtenir une certification qui donne le droit d’afficher un logo sécurisé. Ce logo permettra à l’internaute de s’assurer de la validité de ce label. A ce jour, les six sites de comparaisons de prix ayant signé la charte de confiance ont été autorisés à afficher ce label sur leur site. Pour un suivi optimisé, une commission sera mise en place pour effectuer le suivi des sites comparateurs de prix après l’obtention de leur label et vérifier qu’ils continuent de bien respecter leur charte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur