Les constructeurs convaincus par le Tablet PC de Microsoft

Mobilité

Si Compaq devrait être le premier à fabriquer un PC tablette respectant les plans de Microsoft, le constructeur Texan n’est toutefois pas le seul à s’intéresser au bloc-notes électronique imaginé à Redmond. Sony, Acer, ou Toshiba devraient faire partie de la bande… mais pas avant 2002.

Lors du dernier salon Comdex de Las Vegas, Bill Gates lui-même avait présenté le premier prototype de “Tablet PC”, sorte d’ordinateur portable sans clavier mais muni d’un écran tactile (voir édition du 13 novembre 2000). A l’époque, les spécifications techniques n’avaient pas été dévoilées dans les détails. On en sait aujourd’hui un peu plus. Ainsi, Compaq devrait être le premier à fabriquer ce bloc-notes numérique, qui fonctionnera avec une version spécifique de Windows XP. Deux aménagements principaux sont prévus au prochain système d’exploitation unifié de Microsoft (voir édition du 20 février 2001) : une réponse quasi immédiate à l’allumage et à l’extinction, et la gestion du stylet pour la reconnaissance de l’écriture manuscrite.

Le remplaçant de l’ordinateur portable ?

Selon Jeri Callaway, un des vice-présidents de Compaq qui s’exprimait lors de la Windows Hardware Engineering Conference (WinHEC) , “le Tablet PC vous donne toute la puissance et toutes les fonctions d’un PC pour créer, stocker et accéder à l’information, tout en ajoutant la commodité d’un bloc-notes, c’est-à-dire sa taille et sa facilité d’utilisation”. Chez Microsoft, on va même plus loin. Pour Leland Rockoff, directeur du marketing Tablet PC, “ce type d’appareil rend les mêmes services qu’un portable, voire plus”. Et d’ajouter : “Tout ceux qui aiment bien utiliser un portable vont adorer le Tablet PC. Jusqu’à même remplacer le portable. Ce n’est pas un terminal [faisant ici référence aux Webpads, par exemple, Ndlr], ce n’est pas un marché de niche.”

Outre Compaq, d’autres constructeurs ont annoncé s’intéresser au projet de Microsoft : Sony, Fujitsu, Acer ou Transmeta sont de ceux-là. Ce dernier, d’ailleurs, ne devrait pas être, comme on aurait précédemment pu le croire, le seul fournisseur de processeurs pour ce type d’appareils, avec son Crusoe. Des puces Intel devraient également être intégrées dans certains des modèles qui, de toute façon, n’apparaîtront pas sur le marché avant 2002.

Pour en savoir plus :

Le site de la WinHEC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur