Les constructeurs se dotent d’une place de marché

Cloud

Douze sociétés du secteur des nouvelles technologies, parmi lesquelles Compaq, Hewlett-Packard, AMD et Hitachi, ont annoncé lundi la formation d’une plate-forme commerciale Internet commune. 24 heures plus tard, IBM annonçait lui aussi le regroupement de sociétés pour la création d’une “e-market place”.

Les plates d’e-commerce sont à la mode. Après le regroupement dans l’industrie automobile, aéronautique, la grande distribution, c’est au tour de l’industrie high tech de se doter, pour l’approvisionnement de composants électroniques, d’une plate forme d’e-commerce. Cette stratégie attire d’ailleurs plus d’une société. Et ce début de semaine a vu la création de deux places d’échange. Lundi, trois des cinq premiers constructeurs mondiaux d’ordinateurs personnels et neuf des principaux fournisseurs de pièces détachées se sont associés dans le commerce en ligne pour diminuer leurs coûts d’approvisionnement. Compaq, Hewlett-Packard, Gateway, Infineon, NEC, Quantum, Samsung, SCI Systems, Solectron et Western Digital étaient à l’origine de cette alliance. On pouvait être étonné de l’absence de certains, à l’image d’IBM. Pêché d’impatience, puisque le lendemain, IBM annonçait lui aussi une structure semblable de commerce en ligne de pièces détachées pour l’informatique et l’Internet. “Nous travaillons avec neuf sociétés importantes de l’industrie électronique et informatique”, a indiqué à l’AFP John Buchovinsky, porte-parole d’IBM. Il a refusé de nommer ces sociétés, indiquant simplement qu’elles étaient installées aux Etats-Unis, en Europe, au Japon et en Corée du sud. Peu d’information donc. Toutefois IBM déclare qu’une annonce devrait être faite d’ici la fin du mois.La plate-forme réunissant Compaq, HP et Gateway, respectivement premier, troisième et cinquième constructeurs de PC devrait être opérationnelle d’ici trois mois. Les partenaires, qui apporteront un capital initial de 100 millions de dollars pour une participation égale dans la nouvelle société, sont parmi les plus gros acheteurs et fournisseurs de produits et composants informatiques et électroniques, indique le communiqué commun. Carly Fiorina, Pdg de Hewlett-Packard, a déclaré que cette opération devrait réduire les coûts d’approvisionnement de cinq à sept pour cent. Selon Forrester Research, la vente de composants électroniques en ligne devrait dépasser les 600 milliards de dollars dans les prochaines années.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur