Les constructeurs soutiennent Nocoma

Cloud

A peine présentée, la nouvelle stratégie 64 bits d’Intel a reçu le soutien des principaux constructeurs informatiques.

Les principaux constructeurs informatiques n’ont pas été longs à apporter leur soutien à la nouvelle stratégie 64 bits d’Intel (voir édition du 18 février 2004). Celle-ci consiste, rappelons-le, à enrichir la famille Xeon de processeurs x86 pour serveurs d’un nouveau modèle, nommé Nocoma, doté de fonctions 64 bits. Ce faisant, Intel suit l’exemple d’AMD qui a conçu l’Opteron selon ce principe. Or, quelques jours à peine après que le fondeur a présenté Nocoma, HP, Dell et IBM, c’est-à-dire les trois premiers constructeurs informatiques, ont de leur côté annoncé qu’ils sortiraient des serveurs équipés de Nocoma lorsque ce dernier sera disponible. Pour Dell et HP, ce sera une première alors qu’IBM commercialise d’ores et déjà des serveurs équipés d’un processeur x86 étendu au 64 bits, en l’occurrence celui d’AMD, l’Opteron. A noter que sur le segment du haut de gamme, IBM a également une stratégie plurifournisseur, adoptant à la fois l’Itanium d’Intel et disposant par ailleurs de son propre processeur 64 bits, le Power4+. Concernant Nocoma, il reste encore à connaître la position de l’autre grand constructeur informatique, Sun Microsoystems. Son silence sur le sujet se comprend : d’un côté, le constructeur commercialise des serveurs équipés de processeurs Xeon, et de l’autre il a récemment pris fait et cause pour l’Opteron en rachetant la semaine dernière une start-up spécialiste de ce dernier (voir édition du 11 février 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur