Les cours du MIT gratuits sur le Web

Mobilité

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) s’apprête à mettre gracieusement en ligne l’ensemble de ses cours à travers un site Web dédié. Ouvert à tous sur le modèle de l’Open Source, le MIT ne délivrera cependant pas ses prestigieux diplômes aux élèves virtuels. Une opération programmée sur 10 ans dont le coût pourrait avoisiner les 100 millions de dollars.

Le célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT), l’un des plus prestigieux établissement d’enseignement technologique américain, va mettre la quasi totalité de ses cours en ligne. Gratuitement. Un site dédié, le MIT OpenCourseWare, sera ouvert prochainement. Aucune date n’est cependant programmée. Il dispensera plus de 2 000 cours dans les domaines de l’architecture, l’ingénierie, les sciences humaines et sociales, les arts, les ressources humaines, et les sciences. Ces cours comprendront également des notes de lecture, des simulations et des examens. “Le MIT OpenCourseWare est une initiative audacieuse qui bouleversera l’usage du Web dans l’enseignement supérieur”, déclare le président du MIT, Charles M. Vest. “Avec un contenu ouvert à tout le monde, cela fournira une extraordinaire ressource, gratuite, que chacun pourra adapter en fonction de ses besoins. Nous voyons cela comme la base d’un support mondial d’enseignement, y compris dans le processus innovant d’auto-apprentissage.” En revanche, contrairement à nombre d’universités virtuelles, l’institut ne délivrera pas de diplôme.

Les deux premières années seront considérées comme une période de test du site et des outils qui permettront la distribution des cours. Cinq cents d’entre eux devraient être mis en ligne pendant cette période. Le matériel ainsi distribué intéressera directement les étudiants mais aussi les autres établissements d’enseignement du monde entier à condition qu’ils ne l’exploitent pas à des fins commerciales. Comme sur le modèle de l’Open Source en quelque sorte. Outre l’accès mondial aux ressources, la force du média Web présente l’avantage de délivrer des mises à jour comme de nouveaux cours avant que ceux-ci ne soient imprimés. “Le MIT poursuit son rôle prépondérant de leader global dans le développement et la diffusion de nouvelles idées et des connaissances”, déclare l’ancien élève Reginald Van Lee, aujourd’hui vice-président de BAH, un cabinet de consultants chargé de l’organisation du projet.

Du gratuit qui coûte cher à l’Institut américain

Programmée sur 10 ans, cette opération coûtera entre 7,5 et 10 millions de dollars par an. Soit la bagatelle de 100 millions de dollars, environ, sur la décennie. Pour financer le projet, les responsables du MIT cherchent des partenaires financiers. Reste à savoir ce qu’ils auront à gagner dans l’affaire. Reste aussi à savoir si les étudiants de l’Institut situé dans l’Université de Cambridge près de Boston, accepteront de continuer à payer les 26 000 dollars annuels, rien que pour l’inscription, pour suivre les cours. Certes, il existe des aides et la version Web ne délivrera pas de diplôme. Mais à ce prix là (près de 190 000 francs), même si rien ne remplace le contact humain et l’ambiance universitaire, certains hésiteront probablement à deux fois avant de signer le chèque.

Pour en savoir plus :

L’annonce du MIT (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur