Les cyber-menaces sur les JO 2012 de Londres ne sont pas prises au sérieux

Cloud
Sécurité d'entreprise

Selon une étude McAfee, une large majorité de politiques et de dirigeants d’entreprise estiment que la cyber-criminalité n’est pas la plus grande menace pesant sur les Jeux Olympiques 2012 de Londres. Une vision trop optimiste ?

Les Jeux Olympiques 2012 de Londres font déjà les beaux jours de la cyber-criminalité. Surtout que, selon une étude McAfee*, seulement 2% des hommes politiques et des dirigeants d’entreprise craignent les cyber-attaques pour cette occasion.

Internet, selon eux, ne représenterait pas une réelle menace. Ils craignent surtout les attentats terroristes ou… une panne des transports…

Dans son enquête, l’éditeur de sécurité IT précise toute de même que, au vu des précédents enregistrés, les cyber-attaques lancées à l’occasion des JO de Londres seront bien une réalité.

Ainsi, Atos Origin, le partenaire du LOCOG (Comité d’Organisation des Jeux de Londres), précise que plus de 14 millions de malwares par jour ont été enregistrés durant les JO de Pékin, même si une grande majorité d’entre eux ont pu être bloqués.

Selon McAfee, 74% des dirigeants d’entreprise et 79% des hommes politiques « estime que si une attaque devait avoir lieu, elle ne compromettrait pas les Jeux ». Une attitude peut-être trop optimiste, quand on sait que le gouvernement britannique a classé le risque d’une cyber-attaque comme une menace de niveau 1 dans le cadre de sa stratégie de sécurité nationale.

Toutefois, les personnes sondées, à la question de savoir quelles fonctions informatiques sont les plus menacées lors des prochains Jeux Olympiques de Londres, citent les infrastructures de transport, une panne générale des systèmes, des problèmes de coordination entre les dites olympiques, les systèmes de chronométrage et la billetterie.

 

*L’enquête de McAfee a été réalisée entre le 17 juin et le 12 juillet 2012. 300 personnes (100 dirigeants d’entreprise, 100 journalistes et 100 hommes politiques) ont été interrogées.

 

Crédit photo : © Sergey Ilin – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur