Les deux cofondateurs de Lernout & Hauspie arrêtés

Cloud

C’est la débandade pour la société belge Lernout & Hauspie, dont les deux fondateurs se retrouvent aujourd’hui en prison. Les sirènes de la reconnaissance vocale ont fait long feu.

Jo Lernout et Pol Hauspie, les 2 fondateurs de la société qui portait leurs noms (L&H) viennent d’être arrêtés et sont détenus dans une prison belge. Ils sont suspectés de fraudes, dont des manipulations douteuses d’actions boursières et des falsifications de documents. Ils devaient normalement passer tout deux devant un Tribunal ce lundi 30 avril.

Un tribunal belge a déjà accordé le statut protégé de faillite à L&H, notamment du fait d’un total de dettes estimé à 3,5 milliards de francs. On pense également que la société a demandé à la banque Crédit Suisse First Boston d’envisager la vente de ses actifs pour rembourses ses dettes. Bien qu’ils aient conservé des participations majoritaires, les deux fondateurs avaient démissionné de la société l’année dernière alors qu’il avait été montré que les prévisions de bénéfices avaient été artificiellement gonflées. Début avril, un audit réalisé par PWC révélait que 70 % des recettes annoncées par la filiale Coréenne entre septembre 99 et juin 2000, n’avait jamais existé…

Outre la mauvaise posture dans laquelle se trouvent maintenant les milliers d’employés de cette société, c’est un secteur entier de l’informatique qui est touché. Champions, au moins en paroles, de la reconnaissance vocale, L&H a toujours eu du mal à convaincre. Beaucoup de promesses, et quelques produits tel VoiceXpress, un logiciel de dictée pour PC, n’ont pas suffit à stabiliser une firme qui n’a pas su gérer sa croissance exponentielle. Jusqu’à racheter, l’année dernière, Dragon Systems, un autre spécialiste de la dictée. Une bien triste histoire, dont les nombreux petits actionnaires des Flandres, qui avaient été hypnotisés, pour beaucoup, par le bagout des 2 fondateurs, se souviendront longtemps.

Lire aussi :

Des traducteurs à votre service… en ligne (9 octobre 2000)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur