Les développeurs ont accès au domaine .tel

Cloud

Telnic ouvre son code source aux développeurs pour leur permettre de créer des applications pour le domaine .tel.

Telnic a annoncé aujourd’hui la mise à disposition son code source à l’attention des développeurs, pour la création d’applications et de services Web centrés sur le domaine .tel. Ce domaine est destiné à la construction d’un répertoire internet d’informations de contact  sous la forme d’annuaire pour les entreprises et les particuliers.

Il se distingue des autres domaines car, au lieu de stocker des adresses IP sur les serveurs web, il se lie directement aus contenus et aux informations stockées sur le DNS, d’après Telnic. Ainsi, le chargement des informations est très rapide et les informations sont alors mises à jour en temps réel.

Les utilisateurs .tel pourront donc publier des détails de contact, des liens et des mots clés sur Internet sous leur propre nom de domaine (nomdusite.tel) et en temps réel, selon Justin Hayward, directeur de Telnic Communications.

Telnic a déjà développé des plug-ins pour le carret d’adresses des BlackBerry, de l’iPhone et des ordinateurs fonctionnant sous Windows. Ces applications s’intègrent au carnet d’adresses et mettent à jour de façon dynamique les informations stockées sur le domaine d’un abonné .tel, d’après Telnic.

La firme espère qu’en mettant à disposition de la documentation, des kits d’outils, des API, un forum dédié et la base de code .tel, elle va inciter la communauté des développeurs à créer des applications attrayantes pour les entreprises. “Les spécialistes IP ont enfin quelque chose de positif à annoncer : aucun hébergement web n’est requis, toute personne du service marketing ou du service client peut gérer le système, et les informations de votre domaine sont actualisées à la vitesse du DNS”, a affirmé Justin Hayward.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 15 octobre 2008 et intitulé Developers gain access to .tel domain


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur