Les développeurs touchent du doigt Windows 7

Cloud

La septième version majeure du système d’exploitation de Microsoft prend des airs futuristes avec ses fonctionnalités tactiles.

Windows 7 pourrait bien reléguer la souris au rayon des antiquités. La prochaine version majeure du système d’exploitation de Microsoft a été mise à la disposition des développeurs dans sa version pré-bêta technique lors de la Professionnal Developpers Conference (PDC), qui se tient en ce moment à Los Angeles.

Le successeur de Windows Vista serra “multi-touch” ou ne sera pas. D’après l’éditeur, il ne s’agit pas simplement de construire des écrans tactiles sur les ordinateurs. Il faut revoir l’ergonomie du système en conséquence pour permettre aux utilisateurs de manipuler des objets graphiques avec leurs mains ou d’utiliser plusieurs doigts pour travailler dans autant d’applications au même moment. Une fonctionnalité qui permettrait aussi de travailler à plusieurs sur un même écran.

Windows 7 présentera une barre des tâches  et un menu “démarrer” différents ainsi que de plus grandes icônes que ses prédécesseurs pour évoluer vers le “multi-touch”. Aux développeurs de faire preuve d’imagination et de créer des applications “touch friendly” pour Windows 7. “D’ici trois ans, 10% à 15% des PC vendus seront multi touch”, a estimé Bernard Ourghanlian, Directeur Technologies et Sécurité de Microsoft France lors d’une conférence de presse téléphonique.

Les logiciels et périphériques compatibles avec Vista le resteront avec Windows 7

Quant à la compatibilité de Windows 7 avec les applications et les périphériques Bernard Ourghanlian rassure : “Lors de son introduction initiale, Windows Vista présentait un déficit en matière d’applications et de pilotes compatibles. Windows 7 a été conçu à partir de la volonté de préserver la compatibilité applicative la plus grande possible. Le patrimoine Vista doit être exploitable sur Windows 7. En fait, si quelqu’un veut développer pour Windows 7, le meilleur moyen pour lui est de se baser sur Vista”, a-t-il ajouté.

La version grand public de l’OS intègrera la fonctionnalité Home Group qui permet de partager ses contenus numériques ou ses périphériques comme une imprimante entre plusieurs ordinateurs à la maison. Un document pourra être facilement ouvert à partir d’un terminal alors qu’il se trouvera sauvegardé sur un autre.

Côté entreprise, Windows 7 joue la carte de la mobilité avec Direct Access. Du moment qu’ils auront une connexion à Internet, les postes de travail pourront être reliés à leur système d’information de manière sécurisée, c’est-à-dire sans avoir à démarrer un VPN (Virtual Private Network). Cette fonctionnalité sera également intégrée à la nouvelle version de Windows Server, Windows Server 2008 R2, dévoilé elle-aussi en pré-bêta pour les participants à la PDC.

Lire également sur eWeekEurope.fr : PDC 2008 : Windows 7 assurera la continuité avec Vista


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur