Les disques durs SSD débarquent dans les PC de bureau

Mobilité

Alienware est le premier constructeur à introduire des disques Flash dans ses configurations. En option pour le moment.

Les SSD viennent de faire leur apparition sur les ordinateurs de bureau. Le constructeur Alienware vient de présenter deux solutions qui intègrent des disques durs SSD. Les modèles Area-51 ALX et Aurora ALX sont proposés avec deux SSD de 64 Go chacun en mode RAID 0 (où les données sont distribuées entre les deux disques).

Pour mémoire, les SSD (Solid State Drive) sont des supports de stockage construits à base de technologie de mémoire non volatile Flash. L’absence de pièces mécaniques réduit au maximum les risques de pannes. L’accès aux données, notamment en matière de chargement du système d’exploitation, se veut plus rapide qu’avec les disques dur électromagnétiques traditionnels. La consommation énergétique considérablement optimisée et le silence de fonctionnement du disque entraînent les fabricants de SSD à viser le marché des ordinateurs portables, voire des serveurs lames.

Des tarifs exorbitants

Jamais en retard d’une innovation, Alienware en juge autrement et estime mûr la technologie Flash sur le marché des desktop. “Alienware a intégré les disques SSD 64 Go dans ses PC de bureau avant tous les autres fabricants non par forfanterie mais parce que nous restons déterminés à fournir à nos clients toujours le meilleur de la technologie“, justifie dans le communiqué Christophe Maire, directeur d’Alienware pour l’Europe et le Moyen Orient.

Mais le SSD reste une technologie onéreuse en regard de ses capacités de stockage. Selon le détail de la configuration des PC du constructeur récemment racheté par Dell, il faut compter 1 543 euros euros pour les deux disques SSD de 64 Go. A titre de comparaison, le 2Big de Lacie qui offre 2 000 Go (2 To) est proposé à moins de 1 000 euros.

Doté d’un processeur Intel Core 2 Extreme, le modèle Area-51 ALX démarre à 4 298 euros. Les moins fortunés se tourneront vers l’Aurora ALX, sous AMD Athlon 64 X2 6000 , disponible à partir de 3 299 euros. Tarifs auquel il faut encore ajouter celui des disques SSD proposés en option. Soit des machines commercialisées près de 6 000 et 5 000 euros. Des tarifs exorbitants pour des PC, même pour les joueurs invétérés. Faut-il rappeler qu’Alienware fait exclusivement dans le haut de gamme?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur