Les employés de Netscape sont priés de rester

Cloud

Les dirigeants de Sun, Netscape et AOL demandent aux employés de Netscape de ne pas quitter l’entreprise suite au rachat par AOL.

Dans une grande conférence organisée au siège de Cupertino en Californie, Steve Case, Jim Barksdale et Scott McNealy, les dirigeants respectifs d’AOL, de Netscape et de Sun, ont expliqué à leurs employés que l’accord passé entre les trois sociétés allait leur apporter de nombreux avantages.

Case a en particulier assuré que le rachat n’affecterait pas la culture d’entreprise propre à Netscape, que le système de stock options serait maintenu tout comme le programme de congés sabbatiques. Dans un contexte de forte demande sur le marché de l’informatique, les employés de Netscape qui resteront oeils sont aujourd’hui 2300- se verront même offrir un mois de salaire supplémentaire.

Les développeurs de Netscape se posent surtout des questions sur la stratégie qui va être adoptée par Sun dont bon nombre de produits font double emploi avec ceux de Netscape. McNealy s’est voulu rassurant. Il a expliqué que Sun allait vendre toutes les gammes de logiciels serveurs et que les deux sociétés allaient désormais collaborer plutôt que de se concurrencer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur