Les enfants de Steve Ballmer privés d’iPod

Mobilité

Le dirigeant de Microsoft avoue faire subir un “lavage de cerveaux” à ses enfants pour les tenir à distance du baladeur d’Apple.

Steve Ballmer, le numéro 2 de Microsoft, a confessé avoir pratiqué un “lavage de cerveaux” sur ses propres enfants.

Dans une interview accordée au magazine Fortune, un journaliste a demandé à Steve Ballmer s’il possédait un iPod. Il a alors murmuré qu’il n’en avait pas et ses enfants non plus. “Mes enfants sont, par de nombreux aspects, aussi mal éduqués que la plupart des autres. Mais sur ce point au moins, je leur ai fait subir un véritable lavage de cerveau”, a-t-il admis.

Il semblerait donc que le mot d’ordre chez les Ballmer soit : “Tu n’utilises pas Google et tu n’utilises pas d’iPod”. Les services secrets pourront vous le confirmer : si on vous répète quelque chose assez fort et assez souvent, votre subconscient finira par l’assimiler. Ces pratiques ne semblent pas contraires à la Convention de Genève, même si personne n’avait entendu parler de Steve Ballmer lorsqu’elle a été rédigée.

Bien entendu, comme vous diront tous les parents, ce genre d’attitude est le meilleur moyen de pousser sa progéniture à la révolte quand viendra l’adolescence. Tandis que leurs camarades sortiront fumer de l’herbe et boire de l’alcool dans des soirées, les enfants de Steve Ballmer se faufileront probablement dans le cybercafé du coin pour braver les interdits en lançant une recherche sur Google ou en téléchargeant de la musique sur l’iTunes Music Store.

(Traduction d’un article de The Inquirer en date du 30 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur