Les entreprises adoptent péniblement l’euro

Régulations

Seulement 3 entreprises européennes sur 10 auraient commencé à prendre des mesures pour préparer le passage à la monnaie unique.

Selon une étude européenne menée pour le compte du spécialiste de l’impression Lexmark, 70% des sociétés n’auraient encore pris aucune mesure pour préparer le passage à l’euro. L’Espagne serait la plus en avance avec 50% des entreprises qui auraient déjà réagi. La France serait juste derrière avec 35% de sociétés qui auraient entamé une démarche. Bon dernier, le Royaume-Uni ne compterait que 7% d’entreprises en train de préparer l’arrivée de la monnaie unique.

En fait, l’étude révèle que les sociétés sont beaucoup moins sensibilisées à l’euro qu’au bug du millénaire. Trente pour cent des entreprises interrogées disent carrément “ne pas avoir la moindre idée du problème”. Pourtant d’après certains experts, le passage à l’euro aura trois fois plus de répercussions que le passage à l’an 2000. Pour Jean Louis de Salle, responsable euro chez Lexmark, “les entreprises tardent à réagir parce qu’elles savent qu’il y aura une période de transition avant que l’euro ne devienne la monnaie standard. Mais les banques gèreront la monnaie unique à partir du 1er janvier 1999 et les sociétés doivent s’attendre à des retombées dans de nombreux domaines (gestion des prix, paye des employés, etc).”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur