Les entreprises consacrent les réseaux VPN

Régulations

Les entreprises et l’industrie adoptent massivement les réseaux privés virtuels (VPN ou “virtual private networks”), en remplacement de leurs actuels réseaux étendus. Le marché mondial devrait peser 30 milliards de dollars dans 4 ans.

Initialement lancés par les opérateurs de télécoms qui les proposaient au prix fort sur leurs lignes spécialisées, les services offerts par les réseaux privés virtuels (Virtual private networks en anglais) se popularisent grâce à Internet.

Moins coûteux, plus sûr, plus fiable et plus souple, les VPN séduisent aussi bien les fournisseurs d’accès qui s’en servent pour proposer des services à forte valeur ajouté que les entreprises qui les installent en remplacement de leurs réseaux étendus traditionnels.

Les géants des réseaux comme 3Com, Cisco, Nortel ou Ascend ne s’y sont pas trompés qui proposent depuis plusieurs mois leurs gammes de produits VPN (voir édition du 5 octobre et du 27 octobre 1998).

Selon une étude récente menée par Infonetics Research, le marché des services VPN devrait peser 29 milliards de dollars en 2003 (environ 180 milliards de francs). Selon le cabinet d’études, la seule part de ces services dédiée à la sécurité devrait atteindre les 5,3 milliards de dollars à cette même période.

Richard Kagan, vice-président du marketing chez VPNet, un spécialiste VPN qui a réalisé un livre blanc sur la technologie, pense que les réseaux VPN supporteront demain les services proposés jusqu’ici sur des lignes spécialisées ou via Frame Relay.

Selon lui, “le passage des lignes spécialisées au Frame Relay a été une étape décisive pour les opérateurs. Le passage au VPN qui permettra de relier des intranets et de mettre en place des extranets et des accès sécurisés à distance sera tout aussi crucial”.

VPNet affirme qu’AFC, une chaîne de restaurants américaine, a réduit le coût des communications entre ses 2500 franchises de 98 %. Cependant, Kagan signale qu’une grosse expertise a été nécessaire pour mettre en place le nouveau système et que les administrateurs réseaux ont dû faire face à des problèmes inédits pour eux comme la gestion de la bande passante par exemple.

Dans son livre blanc, il explique que les réseaux VPN répondent à trois grandes attentes : la sécurité des réseaux, la facilité à les gérer et la qualité des services. De nombreuses technologies s’appuyant sur le standard Internet Protocol Security (IPSec) permettent de créer des tunnels sécurisés sur des réseaux publics. Les VPN peuvent également faciliter l’administration et la maintenance des réseaux. Enfin, ils répondent à une très forte demande concernant la possibilité de garantir la qualité des services offerts.

Pour en savoir plus :

* http://www.vpnet.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur