Les entreprises expriment leurs doutes sur la sécurité de Microsoft SharePoint

Cloud

Selon Courion (provisioning et gestion des accès), les responsables business trouvent trop de données sensibles diffusées via la plate-forme de collaboration.

La plupart des responsables business en entreprise ne disposent que d’une visibilité réduite de leur environnement SharePoint. Selon une nouvelle étude de la société britannique Courion (provisioning et gestion des accès), ils estiment que l’outil de collaboration de Microsoft pourrait les exposer à des risques de vols de données.

Alors que l’usage de l’outil SharePoint se vulgarise au sein des entreprises, 86% des responsables interrogés s’inquiètent de la diffusion de données sensibles qui se retrouvent sur ce type d’outils de collaboration, en l’absence de système de sécurité adéquat.

Plus d’un tiers de ces entreprises ne disposent d’aucune règle définissant une utilisation acceptable de SharePoint. Environ 63% ne disposent pas d’outils pour en suivre l’utilisation, l’accès ou la conformité à la politique interne de SharePoint.

Connaître le nombre de sites SharePoint, définir les droits d’accès

“La principale préoccupation de ces responsavle est la possibilité de transférer des nformations sur des sites SharePoint, qui pourraient être partagées avec des personnes non autorisées”, a déclaré Stuart Hodkinson, Directeur général de Courion au Royaume-Uni.

“Une énorme proportion d’organisations reconnaissent qu’elles ne savent pas ce qui est transféré sur ces sites, ni de combien de sites elles disposent, ce qui est peut-être encore plus inquiétant”, a-t-il ajouté.

Stuart Hodkinson conseille aux responsables informatiques d’avoir une vision claire du nombre de sites SharePoint sur leurs réseaux, et de déterminer qui dispose des droits d’accès, avant de les aligner avec leur framework de gestion d’identité.

“L’intégration avec une solution de prévention de perte données peut également présenter une valeur significative, puisqu’elle permettrait d’effectuer le suivi des données dans des emplacements SharePoint”, a-t-il ajouté.

La plupart des responsables business en entreprise ne disposent que d’une visibilité réduite de leur environnement SharePoint. Selon une nouvelle étude de la société britannique Courion (provisioning et gestion des accès), ils estiment que l’outil de collaboration de Microsoft pourrait les exposer à des risques de vols de données.

Alors que l’usage de l’outil SharePoint se vulgarise au sein des entreprises, 86% des responsables interrogés s’inquiètent de la diffusion de données sensibles qui se retrouvent sur ce type d’outils de collaboration, en l’absence de système de sécurité adéquat.

Plus d’un tiers de ces entreprises ne disposent d’aucune règle définissant une utilisation acceptable de SharePoint. Environ 63% ne disposent pas d’outils pour en suivre l’utilisation, l’accès ou la conformité à la politique interne de SharePoint.

Connaître le nombre de sites SharePoint, définir les droits d’accès

“La principale préoccupation de ces responsavle est la possibilité de transférer des nformations sur des sites SharePoint, qui pourraient être partagées avec des personnes non autorisées”, a déclaré Stuart Hodkinson, Directeur général de Courion au Royaume-Uni.

“Une énorme proportion d’organisations reconnaissent qu’elles ne savent pas ce qui est transféré sur ces sites, ni de combien de sites elles disposent, ce qui est peut-être encore plus inquiétant”, a-t-il ajouté.

Stuart Hodkinson conseille aux responsables informatiques d’avoir une vision claire du nombre de sites SharePoint sur leurs réseaux, et de déterminer qui dispose des droits d’accès, avant de les aligner avec leur framework de gestion d’identité.

“L’intégration avec une solution de prévention de perte données peut également présenter une valeur significative, puisqu’elle permettrait d’effectuer le suivi des données dans des emplacements SharePoint”, a-t-il ajouté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur