Les entreprises se frottent déjà à l’an 2000

Cloud

Plus de 300 des 1000 premières entreprises britanniques ont d’ores et déjà constaté les effets du bogue de l’an 2000, révèle une étude menée par l’organisation Taskforce 2000 et le cabinet Adam Associates.

Le document de l’organisation Taskforce 2000 et du cabinet Adam Associates, qui devait être rendu public lundi 18 octobre, souligne que 84% des entreprises britanniques consultées se préparent aux effets d’éventuelles coupures de courant, tandis que 86% cherchent à se protéger d’un dysfonctionnement des réseaux de télécommunications. Le 1er janvier prochain, de nombreux systèmes électroniques risquent de revenir à l’année 1900, provoquant des dysfonctionnements dans les équipements qui utilisent la date pour fonctionner. Au Brésil, plusieurs milliers d’automobilistes de la région de Sao Paulo ont reçu des procès-verbaux pour des infractions prétendument commises en 1900…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur