Les fermes virtuelles de Zynga valent de l’or en Bourse

EntrepriseMobilitéOS mobiles
Zynga - remaniement salarial - OMGPOP

L’IPO de Zynga s’accélère. La valorisation de l’éditeur de jeux sociaux se situerait dans une fourchette 15-20 milliards de dollars. Un accord commercial avec l’opérateur AT&T vient d’être conclu.

La plate-forme de jeux sociaux Zynga, qui possède les très populaires FarmVille et Mafia Wars, serait sur le point de déposer les documents nécessaires à son introduction en bourse (IPO) auprès de la SEC, le gendarme américain de la Bourse.

Elle a aussi annoncé un partenariat avec AT&T, le plus opérateur mobile américain. L’éditeur proposera aux clients de ce dernier des contenus exclusifs.

Selon Reuters et Bloomberg, l’introduction en Bourse de Zynga permettrait de lever entre 1 et 2 milliards de dollars.

L’entreprise serait valorisée entre 15 et 20 milliards de dollars.

C’est plus que le réseau social professionnel LinkedIn, qui est valorisé à 8,3 milliards de dollars lors de son IPO.

Ses 215 millions d’utilisateurs actifs par mois lui aurait assuré un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars en 2010, selon Arvind Bhatia, analyste pour Sterne Agee.

Le dépôt du dossier était initialement prévu pour le mercredi 29 juin. Il devrait finalement avoir lieu dans la matinée de jeudi aux Etats-Unis (fin de journée en Europe).

Dans le même temps, AT&T a annoncé hier avoir conclu un accord avec Zynga.

Les millions de consommateurs de l’opérateur auront accès à des jeux exclusifs sur leurs smartphones Android.

Déjà annoncés, Words with Friends et Zynga Poker seront disponibles, ainsi que “des contenus personnalisés“.

Les consommateurs bénéficieront de crédits gratuits dans ces jeux, ainsi que “des cadeaux Zynga lors d’évènement sponsorisés par AT&T“.

L’objectif des partenaires est de développer les jeux sociaux sur les terminaux mobiles.

Ils prennent en référence une statistique NPD Group qui font briller leurs yeux : 20% de la population américaine aurait joué à un jeu social au cours de l’été 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur