Les gendarmes à votre écoute par e-mail

Mobilité

Désormais, il est possible d’effectuer des démarches simples auprès de la gendarmerie par e-mail. Mais le test se limite à onez départements.

Onze départements testent l’envoi de courriers électroniques à la gendarmerie nationale. Les habitants de l’Aisne, de la Dordogne, du Gard, de la Haute-Saône, du Jura, de la Meuse, de la Seine-Maritime et du Territoire de Belfort peuvent désormais effectuer leurs demandes d’informations pratiques destinées à leur gendarmerie locale à partir de leurs ordinateurs à domicile. Avec des limites à l’exercice : pas question de signaler une urgence ou de déposer une plainte par courrier électronique.

L’adresse change selon la localisation de la gendarmerie en suivant ce format : cob.besancon-tarragnoz@gendarmerie.defense.gouv.fr. L’abréviation cob désigne l’expression “communauté de brigades”. C’est un peu compliqué pour se souvenir des adresses mais c’est un début. Les gendarmes reçoivent le courrier dans leur boîtes électroniques et envoient aussitôt un accusé de réception. Celui-ci peut également informer l’expéditeur du délai de traitement de sa demande.

L’expérience sera conduite jusqu’à la fin de l’année. En cas de bilan satisfaisant de l’opération sur les onze départements pilotes, l’initiative pourrait être étendue à l’échelle nationale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur