Les internautes appelés à la rescousse de Violet et de son Nabaztag

Cloud

Les clients de Violet, inventeur du Nabaztag, et les internautes peuvent devenir actionnaires de la start-up pour sauver l’entreprise, aujourd’hui en redressement judiciaire.

Placé en redressement judiciaire depuis le 30 juin dernier, Violet, le créateur du fameux lapin communicant Nabaztag, est à la recherche d’un ou plusieurs repreneurs pour sauver sa peau. Pour multiplier ses chances de continuer à vivre, Violet en appelle à la solidarité des internautes, à travers le site “Sauvez Nabaztag”, qui titre “Parce qu’on n’aime pas voir les lapins mourir”.

Les internautes qui le souhaitent peuvent devenir investisseurs et actionnaires de Violet, en échange d’une certaine somme d’argent (le terme de “dons” n’est pas utilisé). Il suffit pour cela de se rendre sur une page dédiée, de référencer son adresse e-mail et de faire connaître le montant de sa promesse d’achat. Le montant total des promesses d’investissements s’élève actuellement à 87 310 euros.

Pour que le rachat de Violet par ses clients soit valable, il faudra parvenir à réunir deux millions d’euros et être ainsi en mesure de proposer une offre de rachat crédible auprès des administrateurs de la société. Mais le temps presse : la candidature devra être soumise avant le 4 septembre prochain.

Si cette offre est finalement acceptée, Violet deviendra une société pilotée par un conseil d’administration élu par les actionnaires, et donc par les clients qui ont investi dans le rachat de la jeune pousse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur