Les internautes sont appelés à la rescousse de la langue française

Marketing

Le ministère de la Culture et de la Communication propose aux internautes, via l’outil collaboratif en ligne WikiLF, de trouver des traductions françaises à certains anglicismes de plus en plus employés en France.

La délégation générale à la langue française et aux langues de France du ministère de la Culture et de la Communication propose aux internautes de « participer à l’enrichissement de la langue française » en trouvant une traduction française à certains mots et expressions anglo-saxonnes.

A travers l’outil collaboratif wikiLF.culture.fr, les internautes sont invités à enrichir la langue française en trouvant des équivalents dans la langue de Molière et en donnant leur avis sur les autres propositions de traduction faites par les autres participants.

Mais ils peuvent également suggérer des termes nouveaux associés à une traduction.

Selon le ministère de la Culture et de la Communication, «pour certains termes relevant de ces domaines mais d’un usage plus courant, il paraît nécessaire de recueillir les propositions du plus grand nombre ».

Ainsi, WikiLF propose de trouver des équivalents en langue française à des mots et expressions anglaises, et d’en discuter, comme « community manager » (gestionnaire de communauté ?), « couchsurfing » (cyber-hospitalité ? canapé d’hôte ? trotte-logement ?), « networking » (réseaunance ? réseautage ?) ou encore « liker » (aimer ? aimeur ?), etc.

Ces termes et les propositions de traductions pourront ainsi être soumis aux commissions de terminologie, qui choisiront de les soumettre à la Commission générale  de terminologie et néologie. Ils pourront ensuite être adoptés par l’Académie française et être officiellement reconnus.

 

Crédit photo : Copyright iQoncept – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur