Les Jumbo Frames pour doper l’Ethernet

Régulations

Plusieurs sociétés préconisent la montée en puissance du standard Ethernet à travers l’augmentation de la taille des frames, une technologie connue sous le nom de Jumbo Frame.

Avec l’avénement du Gigabit Ethernet, il est temps de voir les choses en grand. C’est le raisonnement qui prévaut dans la technologie Jumbo Frame qui consiste à faire passer la taille maximum d’une frame Ethernet de 1500 à 9000 octets. Quand Ethernet est apparu au début des années 80, la qualité des infrastructures réseaux n’étaient pas aussi fiables qu’aujourd’hui. C’est pourquoi la taille des frames a été limitée afin de mettre en place des mécanismes de vérifications de données (checksum, parité?). Aujourd’hui avec du Fast Ethernet ou du Gibabit Ethernet, le taux d’erreur est beaucoup moins élevé.

Ted Schroeder, cofondateur de la société Alteon qui est sans doute la société qui soutient le plus activement cette technologie, fait remarquer que les technologies en compétition pour les réseaux locaux, utilisent déjà des frames plus larges. Par exemple, FDDI qui tourne à 100 Mbps, manipule ses données par paquets de 4500 octets tandis que la limite des Token Ring est à 4000 octets.

“Des frames plus larges sont transmises plus rapidement par les cartes réseaux. Et plus elles sont larges, moins elles sont nombreuses. Les ordinateurs ont moins de travail à faire à la réception”, assure Schroeder. Selon lui, des tests indépendants auraient montré que l’utilisation de Jumbo Frames se traduit par une accélération de 50% dans les transmissions de données et un gain de 50% dans l’utilisation des ressources CPU des machines à la réception.

Aujourd’hui, la technologie Jumbo Frame est soutenue par de grosses sociétés (Microsoft, Compaq, IBM, Silicon Graphics, Sun) mais elle n’est pas reconnue comme un standard. Alteon essaie de faire que le soutien de ces sociétés conduisent à une reconnaissance de facto par un organisme de normalisation comme l’IEEE (Institute of Electrical and Electronic Engineers) ou l’IETF (Internet Engineering Task Force). Cela ne sera possible que si ces sociétés adoptent la technologie dans leurs produits. IBM devrait le premier commercialiser sous sa marque des cartes fabriquées par Alteon pour ses serveurs RS/6000. Il prépare aussi des cartes Gigabit Ethernet avec Jumbo Frames pour ses mainframes S/390 et ses AS/400.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur