Les loisirs interactifs convergent à Cannes

Cloud

Opérateurs télécoms, chaîne de télé, éditeurs de jeux vidéo, fabricants de matériels électroniques? : les principaux acteurs du multimédia sont réunis cette semaine à Cannes pour concevoir les loisirs et les médias interactifs de demain.

A quoi ressembleront les loisirs interactifs en l’an 2000 ? La 6ème édition du Milia (Marché International des Programmes Interactifs) rassemble les ténors de l’industrie multimédia qui cherchent à positionner au mieux leurs produits et leurs services sur le marché des loisirs interactifs afin de séduire le grand public dans les mois à venir.

Microsoft et Intel présenteront par exemple à grand coups de projecteurs leurs dernières productions. Intel animera des démonstrations mettant en scène ses futurs Pentium III. Comme chaque année, le géant des processeurs s’emploiera à montrer en quoi la puissance toujours plus importante de ses puces peut servir les jeux vidéos et les applications multimédia. Microsoft dévoilera quant à lui la dernière mouture de sa technologie Direct X. Il s’agit d’une vaste bibliothèque de fonctions multimédia qui permet aux développeurs de programmer le son, la 3D, et toutes les ressources multimédia d’un PC sans avoir à se soucier du matériel qui sera finalement utilisé (modèle de cartes sons, joysticks, …etc). Microsoft doit notamment présenter son nouveau module DirectMusic qui inclut des fonctions de synchronisation entre actions et sons, un plus indéniable pour les jeux.

Le Milia fera aussi la part belle aux jeux vidéo avec pour la première fois le Milia Games, un salon dans le salon, qui sera consacré aux derniers titres en train de sortir ou en préparation. A l’heure actuelle, le jeu vidéo est l’activité des loisirs électroniques qui pèse le plus lourd dans l’économie des loisirs électroniques avec un chiffre d’affaires mondial estimé à environ 25 milliards de dollars (150 milliards de francs). Certains éditeurs français, même s’ils restent de taille modeste, sont parvenus à s’immiscer dans le giron international avec des sociétés comme Ubi Soft, Infogrames ou Cryo. Le salon donnera un avant-goût des titres qui déferleront d’ici la fin de l’année.

Cette année sera aussi marquée par l’arrivée en force des loisirs online. Bien que moins lucratif pour l’instant, ce secteur d’activité est promis au plus bel avenir. Il suffit de constater le nombre croissant d’opérateurs de télécoms, de câblo-opérateurs télé, de chaînes satellites et de fournisseurs d’accès Internet présents au salon pour s’en convaincre.

Avec l’explosion de la toile mondiale et l’arrivée d’accès à haut débit pour le grand public, la notion de télé interactive qui s’appuie sur la convergence des services en ligne et de la télévision devrait être illustrée par des projets très concrets. Pour la première fois, la chaîne de télé TF1 viendra présenter ses projets Internet. Mais dans ce domaine, le plus intéressant devrait venir des Etats-Unis avec notamment le lancement de CNNFN (CNN Financial), une chaîne financière ouverte 24h/24 simultanément sur Internet et à la télévision.

Et puis bien sûr, le salon réservera comme chaque année son lot de surprises concernant les alliances de société et les lancements de grands projets. Pour en savoir plus, nous vous invitons à suivre chaque jour nos reportages radios en RealAudio dans la partie dossier du site.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur