Les loisirs interactifs “superforment” les autres biens culturels, selon GfK

Mobilité

Le marché des produits liés aux consoles et aux CD-Rom de loisir a augmenté de 13% en volume et de 6% en valeur en cinq mois.

Du 28 au 30 juin 2006, plus de 50 éditeurs de jeux vidéo et de Logiciels de Loisirs ainsi que les trois constructeurs de consoles (Sony, Nintendo, Microsoft) sont présents à Cannes pour une rencontre exclusive avec les acheteurs-clés du secteur dans le cadre des 1ères rencontres d’affaires dédiées aux marchés des Loisirs Interactifs (Idef). Une manifestation organisée par le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL).

A cette occasion, le cabinet d’études GfK a fait le point sur le marché des loisirs interactifs en France. Sur les cinq premiers mois de 2006, ce type de produits “surperforment tous les autres biens culturels” (musique, vidéo, livre), estime GfK. C’est le seul marché à progresser à la fois en volume et en chiffre d’affaires (respectivement +13% et +6%).

Si l’on zoome sur les produits de la catégorie loisirs interactifs, on remarque le business lié aux consoles occupe une grande partie du palmarès. Les logiciels dédiés se taillent la part du lion avec 6,7 millions d’unités vendues, ce qui représente en valeur un chiffre d’affaires de 254 millions d’euros. Les consoles restent attractives avec 703 000 “boîte à jeux vidéo” écoulés pour un CA de 131 millions d’euros. Quant aux accessoires pour consoles, c’est un marché qui pèse environ 42 millions d’euros.

Pour le deuxième semestre 2006, les regards se tournent vers le lancement des nouvelles consoles (portables ou de salon) qui avaient été annoncés lors du dernier E3 de Las Vegas : Wii de Nintendo et PlayStation 3 de Sony notamment (voir édition du 12 mai 2006). L’arrivée de Windows Vista en début d’année prochaine pourrait également réserver quelques surprises dans le domaine, notamment en lien avec le xBox 360, la console de jeux de Microsoft.

L’autre grand pôle dans les loisirs numériques concerne les CD-Rom de loisir : toujours selon GfK, plus de 6 millions d’unités ont été écoulées entre janvier et mai 2006, ce qui représente un CA de 118 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur