Les machines MacIntel privées de Windows Vista

Cloud

L’absence de support de l’EFI dans Windows Vista pour postes de travail compromet son installation sur les nouvelles machines d’Apple.

Windows et Mac OS ont beau tourner sur les mêmes processeurs Intel depuis qu’Apple a fait le choix d’abandonner les PowerPC d’IBM (voir édition du 11 janvier 2006), ce n’est pas demain la veille que l’on bénéficiera de Windows sur une machine “MacIntel”. La limitation n’est pas seulement stratégique. Elle est aussi technologique.

Pourtant, tous les espoirs étaient permis avec Windows Vista et les puces Intel Core sur Mac. La nouvelle génération du système d’exploitation que Microsoft doit livrer avant la fin de l’année, devait être compatible avec l’Extensible Firmware Interface (EFI), lequel vient remplacer le vieillissant BIOS (le premier programme qui, au démarrage du PC, définit les paramètres de l’ordinateur). Sauf que, selon Cameron Esfahani, un ingénieur d’Apple, seule la version purement 64 bits de Vista supportera l’EFI. Version pour le moment connue sous le nom de code Longhorn Server et qui n’est pas annoncée avant 2007.

Réservé aux bidouilleurs

Or, les MacIntel n’exploitent que des processeurs Intel 32 bits et ne supportent que l’EFI. Ce qui compromet de fait l’usage de Vista sur les MacIntel. De plus, Apple n’a pas intégré toutes les caractéristiques de l’EFI. Par souci de compatibilité ascendante, l’EFI a été conçu pour supporter d’anciennes applications et composants, notamment exploités par Vista pour conserver une compatibilité avec les solutions antérieures. Des caractéristiques qu’Apple n’a pas jugées utile de retenir pour ses nouvelles machines. L’installation de Vista sur des MacIntel restera donc réservée aux “bidouilleurs” à la pointe des technologies.

Apple ne verrait de toute façon pas d’un mauvais oeil l’usage de Windows sur ses machines même si la firme n’apportera aucun support à ce type d’opération. Laquelle n’aurait évidemment pas une grande incidence sur son développement économique dans la mesure où toutes ses machines sont exclusivement commercialisées avec Mac OS X. En revanche, l’entreprise de Cupertino a clairement exprimé son refus de voir tourner Mac OS X sur d’autres machines que des Mac.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur