Les mauvais boutons d’Apple sont rares

Mobilité

Depuis quelques jours, un nombre impressionnant de rapports font état d’un problème lié au bouton de marche-arrêt qui équipe les PowerMac G4. Nuance, ce défaut ne touche pas même 1 % des machines !

Les commentaires sont allés bon train sur le Net, suite à l’annonce d’un problème électronique affectant le bouton de marche-arrêt des PowerMac G4 équipés de l’Ethernet Gigabit (voir édition du 15 novembre 2000). En réalité, il s’agirait d’un problème bénin, affectant les unités produites en juillet, auxquelles il faut ajouter de la mémoire, des périphériques externes et des disques durs supplémentaires pour déclencher une surchauffe. Dans certains cas, ces machines, encore sous garantie, ont pu souffrir d’un court-circuit n’affectant que le composant électronique associé au bouton d’alimentation. Celui-ci ne supporterait pas la surcharge d’énergie demandée.

Un problème qui toucherait un nombre infime de machines

Le circuit de régulation de tension touché, qui est reconnaissable par ses deux diodes de couleur rouge et verte, a été remplacé depuis. Les machines affectées doivent se voir échanger leur panneau d’alimentation, ainsi que leur carte mère. Nos confrères de MacCentral rapportent à ce sujet les propos d’un représentant d’Apple : “Ce problème potentiel a lieu sur un nombre extrêmement faible de G4. Nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’un problème qui touche les PowerMac G4 en cours de livraison.” Et pour cause, les machines affectées ont dû disparaître des lieux de vente dans le courant de l’été. Les utilisateurs qui rencontreraient ce problème sont néanmoins invités à prendre contact avec AppleCare, le SAV d’Apple.

La firme de Cupertino semble avoir attiré les problèmes liés aux boutons d’alimentation sur ses dernières machines : le Cube lui aussi a souffert de ce défaut dans ses premières séries (voir édition du 22 septembre 2000). Un problème rapidement résolu, qui a été masqué par la question des “fissures” que les premiers clients de ce modèle avaient soulevée. Ajoutez à cela la disparition du bouton d’alimentation sur le nouveau clavier (voir édition du 4 septembre 2000), et le panorama 2000 d’Apple se trouve (trop) rapidement résumé à une crise acnéique !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur