Les messageries instantanées ruinent le business des SMS

CloudOpérateursRéseaux

La domination du SMS a été de courte durée. La technologie et les revenus qu’elle offrait aux opérateurs mobiles est maintenant battue en brèche par les applications de messagerie sociale.

Une étude de l’entreprise d’analyse Ovum estime que les opérateurs mobiles ont perdu 10,4 milliards d’euros (-9%) de revenus liés aux SMS et MMS en 2011 dans le monde.

La cause : l’explosion de la popularité des services de messagerie instantanée comme BBM (pour les BlackBerry), iMessage (iOS), Gtalk, Whatsapp, Facebook Chat et les variantes locales.

L’étude n’étudie pas la contrepartie inévitable, qui consiste probablement en une augmentation de l’usage de l’Internet mobile, également facturé par les opérateurs.

En 2010, la chute dans les revenus issus des SMS n’avait été que de 6%, soit 6,5 milliards d’euros.

L’accélération du phénomène serait inquiétante pour les opérateurs : “Cette menace va pousser les entreprises de télécommunication à considérer des sources de revenus alternatives, comme le haut débit mobile“, explique Neha Dharia, analyste pour Ovum, à TechWeek Europe UK.

Selon elle, la solution pour les opérateurs est de “puiser dans la créativité des développeurs d’applications, former des collaborations entre toutes les entreprises de l’industrie et exploiter leurs statistiques d’usages et leurs relations privilégiées avec leurs abonnés.”

La plus grosse concurrence pour les opérateurs ne vient donc plus de leurs pairs, mais des géants du Net qui possèdent leurs propres plates-formes mobiles. L’analyste leur suggère donc de s’unir pour créer une plate-forme commune.

Les essais en ce sens se sont cependant rarement révélés très concluants. Qui sait aujourd’hui ce qu’est la Wholesale Applications Community ? Elle regroupe pourtant 57 entreprises de télécoms tentant de créer une plate-forme d’applications .

Malgré tout, les opérateurs mobiles ont la chance de déjà envoyer des factures mensuelles à leurs abonnés, ce qui pourrait leur permettre de facilement monétiser les applications et services qu’ils pourraient offrir.

 

Logo : © Frog 974 – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur