Les mises à jour automatiques au secours d’Internet Explorer

Cloud
Internet Explorer 9

Microsoft compte orchestrer, à compter de janvier prochain, des mises à jour automatiques de son navigateur Internet Explorer. Le sempiternel refrain “IE6 doit mourir” prend désormais son sens.

Vivre ou laisser mourir Internet Explorer ? Microsoft n’a guère tergiversé face au dilemme. Devenues obsolètes par la force de l’évolution technologique, les anciennes versions du navigateur le plus usité au monde présentent de multiples incompatibilités et des risques d’ordre sécuritaire.

La solution retenue : orchestrer des mises à jour automatiques, un artifice que l’utilisateur pourra toutefois désactiver en dernier recours.

Mais la firme de Redmond, qui écarte tout spectre d’un éventuel conservatisme logiciel, ne croit pas en cette issue, misant a contrario sur la passivité d’une majorité de retardataires pour lesquels la transition de force passera comme une lettre à la poste.

En fonction du système d’exploitation (Windows XP et ultérieurs), Internet Explorer vérifiera au démarrage s’il existe des moutures plus récentes.

Dans l’affirmative, le navigateur procèdera de lui-même à une mise à jour, sous réserve que l’internaute ait apporté son consentement à une démarche dont le déploiement initial prendra place au mois prochain, en Australie et au Brésil.

Directeur général de l’activité IE chez Microsoft, Ryan Gabin s’exprime à ce sujet sur le blog de la Windows Team.

Des millions d’utilisateurs Windows se connectent au Web via Internet Explorer […] Les recommandations experts en sécurité concordent en cette nécessité de leur apporter une navigation sécurisée“, déclare l’intéressé.

Les enjeux sécuritaires sous-jacents sont cruciaux à plus fort titre en entreprise, un secteur encore friand de l’immobilisme logiciel, voire matériel (absence de renouvellement du parc informatique).

En perte de vitesse face à Google Chrome et Firefox, le navigateur de Microsoft conserve toutefois son leadership avec 40% de parts du marché mondial au dernier baromètre de StatCounter.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur