Les MVNO se regroupent au sein de Alternative Mobile

Mobilité

La nouvelle association vise à défendre le développement d’offres
concurrentielles dans le secteur des services mobiles.

Une nouvelle association dans le secteur de la mobilité est née le 10 septembre 2007. Il s’agit de Alternative Mobile qui réunit les MVNO (ou opérateurs mobiles à réseau virtuel) en France. Elle est présidée par Geoffroy Roux de Bézieux, président de Virgin Mobile, et Jacques Bonifay, président de Transatel, en tant que vice-président.

Alternative Mobile défendra les intérêts communs des MVNO auprès des instances de régulation des télécoms et du gouvernement, en particulier en vue de favoriser un meilleur environnement concurrentiel sur le marché de la téléphonie mobile, à destination des particuliers et des entreprises“, annonce le communiqué.

Avec moins de 2 millions de clients au 30 juin 2007, soit 3,80 % du marché des lignes GSM selon l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), les MVNO ont bien du mal à décoller faute de pouvoir proposer de véritables offres concurrentielles. Notamment face à l’hégémonie d’Orange, SFR et Bouygues Télécom.

Tout le monde ne peut pas adhérer

L’association regroupe les représentants de Auchan Télécom, Breizh Mobile, Carrefour Interactive, Coriolis Télécom, NRJ Mobile, Télé 2 Mobile, Transatel et Virgin Mobile. Tout le monde ne peut pas adhérer. Notamment les licences de marques et les acteurs détenus à plus de 50 % par l’un des trois opérateurs des réseaux mobiles.

Les MVNO sont des acteurs économiques maîtres de leurs offres“, explique Léonidas Kalogeropoulos, du cabinet Médiation & Argument et délégué général de l’association, “une licence de marque est un opérateur habillé d’une offre marketing, pas un opérateur de service. Nous avons donc décidé que l’association ne serait pas accessible à ces licences de marque.

Sont visiblement concernés M6 Mobile by Orange. Ten Mobile est également visé dans la mesure où Orange a officiellement exprimé son intention d’acquérir une part majoritaire de son capital. D’autres MVNO (Mobisud, Omer Telecom, Debitel) sont susceptibles de rejoindre l’association.

Née des discussions sur la portabilité

Alternative Mobile est née des discussions autour de la portabilité mobile qui permet désormais de changer d’opérateur tout en conservant le numéro de téléphone. Pour l’heure, l’association n’a pas annoncée de stratégie ou encore les dossiers brûlants à traiter. “Nous explorons la capacité à dégager des sujets communs“, justifie le délégué général.

Léonidas Kalogeropoulos précise par ailleurs que l’adhésion des MVNO à Alternative Mobile n’obère en rien leur activité au sein de l’Afom, l’Association française des opérateurs mobiles créée en 2002 par Bouygues Telecom, Orange France et SFR.

(Article modifié le 14/09/2007.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur