Les noms de domaine courts en .fr peuvent enfin être réservés

LégislationRégulations
afnic+.fr

L’AFNIC vient d’ouvrir à tous la possibilité d’enregistrer leurs noms de domaine courts en .fr, à des coûts qui peuvent cependant sembler prohibitifs…

Toute personne intéressée a désormais la possibilité depuis le 16 février, de réserver et d’enregistrer un nom de domaine en .fr composé de un ou de caractère.

Le 9 décembre dernier, l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) avait amorcé la première phase d’ouverture des noms de domaine courts composés du suffixe fr.

Durant une phase dite de « sunrise », du 9 décembre au 9 février 2015, seuls les « titulaires de droit » ont pu enregistrer un nom de domaine court made in France. 111 noms de domaines ont ainsi été réservés pendant cette période.

Le grand public peut désormais faire de même, grâce à la mise en place de la période de « landrush », qui recèle des conditions particulières d’application, notamment en ce qui concerne les (très chers) tarifs.

Comme le précise l’AFNIC, du 16 février au 17 mars 2015, toute personne qui voudra enregistrer un nom de domaine court en .fr  devra débourser 15 000 euros pendant la première semaine d’ouverture, 10 000 euros pour la semaine prochaine, 5 000 euros la troisième semaine. Ce tarif tombera à 100 euros pour la quatrième semaine.

Pourquoi de tels tarifs exorbitants ? Le but serait, selon l’Association, « d’éviter que la valeur (importante) des noms de domaines en 1 et 2 caractères ne soit immédiatement privatisée par des revendeurs ».

En outre, à partir du 17 mars prochain, l’ouverture générale sera proclamée :  toute personne le souhaitant « pourra se positionner sur les noms de domaine encore disponibles au tarif en vigueur pour l’ensemble des .fr ».

 

Crédit image : jurgenfr – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur