Les offres de musique numérique d’Apple dominent le marché

Mobilité

Avec des parts de marché de 82 % sur les baladeurs numériques à disque dur et de 75 % sur la vente de musique en ligne, Apple domine le secteur. En attendant que la concurrence se réveille.

La société d’études NPD Group assure que l’iPod et l’iPod Mini ont décroché 82 % de part de marché des baladeurs à disque dur, le segment le plus rentable du marché des lecteurs numériques. Cette étude porte sur une année se terminant en août 2004 et ne prend donc pas en compte les ventes de l’iPod par HP (voir édition du 27 août 2004). De plus, elle ne concerne que les Etats-Unis, qui représentent toutefois près d’un tiers du marché mondial des baladeurs numériques. Creative Technologies avec 3,7 % et Rio avec 3,2 % se placent respectivement en deuxième et troisième position de ce classement. Si l’on inclut les lecteurs à mémoire Flash, Apple s’assure une confortable première position avec 41,9 % de part de marché, suivie de Rio (10 %), iRiver (9,3 %) et RCA (9 %).

Hormis son baladeur, Apple détient également 75 % du marché des téléchargements payants, selon une étude de Digital Tech Consulting. Par contre, Real s’arroge la part du lion (50 %) sur le marché des abonnements, sur lequel Apple ne fait aucune offre. Selon certains observateurs, comme la firme d’analyse financière Piper Jaffray, la progression de la part d’Apple n’est pas près de s’arrêter : sa plus récente enquête montre que l’iPod se place en quatrième position dans la liste des desiderata des jeunes, après les vêtements, l’argent et la voiture. “C’est une vraie surprise”, a indiqué l’analyste Gene Munster de Piper Jaffray, à nos confrères de Bloomberg. “Les jeunes n’ont pas parlé de ‘baladeur numérique’, ils ont spontanément mentionné l’iPod”L’iPod, un catalyseur des ventes de Mac

Les conséquences de ce leadership pour la firme à la Pomme sont multiples : d’abord, elle se doit de continuer à innover pour préserver son avance (voir édition du 24 octobre 2001). Des rumeurs prêtent à Apple le lancement avant la fin de l’année de deux baladeurs, l’un à base de mémoire Flash et l’autre doté d’un écran couleur. Deuxième effet induit : quelle que soit l’évolution de l’iPod, celui-ci représente une porte d’entrée sur les ordinateurs de la firme. Les spécialistes parlent d’effet de capillarité (ou d’effet halo). Les ventes d’iPod déclenchent mécaniquement des ventes de Mac. Ces dernières pourraient ainsi connaître une augmentation de 4 % par effet induit avant la fin 2004.

Dernière conséquence du succès d’Apple : les concurrents font évoluer leurs offres. Ainsi Creative serait sur le point de lancer un concurrent de l’iPod mini, selon le site Gizmodo. Dell prépare également le Dell DJ5, un lecteur doté d’une capacité de 5 Go qui devrait vendu autour de 199 dollars, selon le site Engadget. Mais les plus sérieux concurrents restent ceux qui réussissent à associer baladeur et site de vente en ligne, à l’instar de Virgin qui, outre sa réputation sur le marché de la musique, offre la compatibilité avec les services Real et Musicmatch.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur