Les opérateurs norvégiens et suédois fusionnent

Régulations
Information - news

Telia et Telenor, les deux opérateurs historiques suédois et norvégien, créent l’événement en annonçant la première grande fusion publique dans les télécoms européens.

Mercredi dernier, le ministre des Transports et des Communications norvégien et le ministre de l’industrie suédois ont signé une lettre d’intention de fusion entre les deux opérateurs publics Telenor (Suède) et Telia (Norvège). La nouvelle compagnie sera détenue initialement à 100% par les deux états, 60% pour le gouvernement suédois et 40% pour celui norvégien. Suivra une privatisation qui touchera 33,2% des parts de la société, l’offre publique d’achats devant être lancée “le plus tôt possible” selon le communiqué de Telenor. Le nouveau groupe constitué pèse 30 milliards de dollars (180 milliards de francs), et devrait attaquer avec vigueur le marché européen où sont déjà implantés Telia et Telenor. En France, ce dernier détient 75% du capital de l’annuaire Soleil Publicité SA. La fusion reste toutefois soumise à l’approbation des deux parlements nationaux et à l’accord de la Commission Européenne. Pour en savoir plus : www.telia.com et www.telenor.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur