Les PDA requièrent des mesures de sécurité

Mobilité

Les PC de poche sont sur la sellette en matière de sécurité informatique. A travers eux, c’est une porte ouverte aux virus vers les systèmes d’information de l’entreprise. Un point qui nécessite déjà la préoccupation des directeurs informatiques.

Avec Noël, des milliers de personnes supplémentaires ont acquis un assistant personnel et, dès leur retour au sein de l’entreprise, se sont précipités pour essayer de le connecter au réseau interne. Attention danger ! Psion indique en effet que les PDA utilisés en entreprise ne sont pas anodins et qu’ils peuvent même causer de graves préjudices.

Surcharge du réseau et transmission de virus

Le premier d’entre eux est lié aux téléchargement de données qui peuvent surcharger le réseau au risque de perdre les données alors transmises. Le deuxième est la transmission de virus. Certes, ils sont aujourd’hui basiques, mais tout comme il était au début de l’ère du PC, ils deviendront de plus en plus sophistiqués. Wayne Sowery, consultant en sécurité, estime qu’il faudra employer des moyens de chiffrement et des mots de passe en cas de perte ou de vol. Des moyens, affirme-t-il, que les possesseurs n’auront aucune difficulté à mettre en oeuvre car le PDA est un objet personnel et qu’il est proche de l’utilisateur à la différence du PC de bureau.

Psion indique que les sociétés sont conscientes des dangers que représentent les flottes de PDA au sein de l’entreprise. Selon la société, 70 % des directeurs informatiques mettent le PDA au coeur de leurs préoccupations afin de garantir un maximum de sécurité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur