Les Pentium 4 mobiles s’inspirent des Prescott

Mobilité

Intel lance trois nouveaux processeurs Pentium 4 mobiles bénéficiant de caractéristiques quasi similaires à celles des versions Prescott, destinées aux ordinateurs de bureau.

En réponse aux quatre nouveaux processeurs de bureau présentés par AMD (voir édition du 1er juin 2004), Intel lance quatre puces… pour ordinateurs portables. Destinés aux ordinateurs portables “grand format” visant à remplacer les ordinateurs de bureau, les P4 M 518, 532 et 538 (selon la nouvelle dénomination d’Intel, voir encadré) héritent des caractéristiques des P4 de bureau Prescott (voir édition du 2 février 2004) : gravure en 90 nm (soit 0,09 micron), support de l’HyperThreading (gestion de deux tâches simultanées), 1 Mo de mémoire cache de niveau 2 (L2), support des treize nouvelles extensions multimédias SSE3… Basés sur la micro-architecture NetBurst, ces processeurs utilisant les circuits logiques 852GME ou 852PM sont respectivement cadencés à 2,8, 3,06 et 3,2 GHz et proposés à 202, 234 et 294 dollars (par lots de mille unités). Bref, seule la technologie d’énergie SpeedStep (qui ajuste la fréquence de l’horloge selon les besoins) et une poignée de dollars distinguent ces puces mobiles de leurs homologues pour ordinateurs de bureau.

Quatrième et dernier modèle présenté par Intel, le Celeron M 340 se caractérise par une fréquence moindre (1,5 GHz), 512 Ko de mémoire cache (L2) et un bus frontal à 400 MHz. Le processeur bénéficie par ailleurs d’une tension électrique plus basse que celle des Celeron desktop, ce qui le destine aux ordinateurs mobiles compacts. Fonctionnant avec les chipsets 855 et 852GM, le Celeron M 340 est proposé à 134 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur