Les pilotes des scanners Agfa passent à l’X

Cloud
Information - news

Agfa se fend d’une mise à jour de ses pilotes de scanners. La série des drivers Fotolook peut ainsi être utilisée nativement sous Mac OS X. Cette annonce, attendue depuis la sortie de l’OS d’Apple, constitue une des premières mises à jour de pilotes, disponibles pour le moment en version bêta.

Le premier jeu de pilotes de scanners destinés à fonctionner nativement sous Mac OS X est disponible sur le site d’Agfa en version bêta. Il s’agit d’un jeu de pilotes Fotolook en version 3.6. Ce jeu s’intègre avec les technologies Apple disponibles dans son système d’exploitation, comme ColorSync, le logiciel de gestion des couleurs. Agfa annonce que ce jeu de pilotes permet d’optimiser les paramètres automatiquement afin de produire une image de haute qualité en un seul passage. L’entreprise spécialisée dans l’acquisition d’images affirme que les pilotes ont été complètement réécrits pour profiter à plein des qualités intrinsèques du système d’exploitation de Cupertino, lequel a notamment bénéficié d’un profond travail sur le traitement de l’image. Les pilotes devraient permettre d’obtenir une vitesse d’exécution, des restitutions de couleur et de qualité d’un niveau supérieur, selon les propres termes d’Agfa. L’application de 7,8 Mo, téléchargeable sur le site de la firme, fonctionne avec les scanners professionnels DuoScan T1200, T1200 XL et 2500.

La mise à disposition de ces jeux de pilotes était très attendue et avait été annoncée par Agfa depuis la sortie de Mac OS X pour le mois de juillet. Agfa propose donc la version bêta de ces drivers dans les délais prévus. Mais il lui reste à tenir la même promesse sur les pilotes Scanwise destinés à sa série de scanners Snapscan grand public de la famille de l’e10 ou du 1212. Agfa est pourtant la première société à mettre ce type de pilotes à disposition de sa clientèle. Le fait que ces pilotes ne soient présentés qu’en version bêta et uniquement pour les appareils professionnels laisse à penser que, comme la plupart des autres fournisseurs, le constructeur de scanners attend qu’une version peaufinée du système soit mise à disposition. Dans le même temps, la mise en ligne de ces morceaux de code est un bon indicateur de l’état d’engagement des sociétés tierces dans la maturation de l’OS de Cupertino. L’application fonctionne sur la version 10.0.3 et supérieure de Mac OS X et est multilingue (anglais, français, allemand, espagnol, italien, japonais).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur