Les PME/TPE accèdent à Office XP par abonnement

Mobilité

Microsoft vient d’élargir aux très petites structures ses offres d’abonnement à Office XP. Jusqu’ici, seules les entreprises de plus de dix postes pouvaient opter pour la location. La location permet à Microsoft de proposer des mises à jour de façon régulière à un marché souvent peu concerné par le renouvellement des logiciels.

Jusqu’ici, une société qui voulait migrer sur Office XP avait deux solutions : soit acheter une licence de Microsoft en contrat OEM, Open, ou encore en contrat Select, soit s’abonner. Malheureusement, l’abonnement se faisait sur une base de volume de postes à pourvoir. L’offre était de fait réservée à des entreprises ayant au minimum dix postes. C’est pourquoi Microsoft vient de lancer une nouvelle offre de distribution pour les TPE.

Désormais les structures de moins de dix postes pourront accéder aux licences Office XP par abonnement. Deux modèles leur sont proposés. Les TPE pourront opter pour une version préinstallée sur les machines, en l’occurrence celles de Compaq. D’autres accords pourraient à terme être conclus avec différents constructeurs. A l’achat de la machine, la version disponible dispose d’un abonnement de six mois que le client peut choisir de renouveler ou d’arrêter. Dans le cas où il souhaite poursuivre sa formule abonnement, la durée sera alors portée à douze mois. Toutefois, si la société ne souhaite pas acquérir de nouvelles machines, elle peut tout de même s’abonner à Office XP. La période sera alors de douze mois. Dans les deux cas de figure, l’abonnement de douze mois est au prix d’environ 141 euros HT (924,90 francs HT).

Achat ou abonnement ?

A l’achat, une licence Office XP coûte environ 4 000 francs, tandis qu’une mise à jour est facturée autour de 2 300 francs. Autrement dit, si l’on excepte les mises à jour, au bout de quatre ans, l’abonnement revient plus cher que l’achat. Microsoft estime toutefois qu’une entreprise renouvelle ses logiciels tous les trois ans. Mais ceci est une moyenne. Par conséquent, la période de renouvellement peut s’avérer nettement supérieure notamment pour les petites structures. Tout comme son programme Software Assurance (voir édition du 10 octobre 2001) qui fait tant de bruit auprès des grandes entreprises en raison des mises à jour automatiques et de son coût, le nouveau programme de distribution à destination des PME est l’occasion pour Microsoft de placer ses mises à jour.

Pour Microsoft, c’est aussi l’occasion de mettre le pied à l’étrier des PME dans une stratégie ASP et surtout dans .Net. Pour Olivier Lanilis, chef produit Office XP chez Microsoft, le canal de distribution sous ASP décolle lentement. “La nouvelle offre permet ainsi aux TPE de se familiariser avec la location de logiciels. Un point essentiel pour la réussite du modèle ASP et de .Net”, estime-t-il. Reste que pour Microsoft, Office XP depuis .Net reste encore dans une logique de vision. L’application ne devrait en effet pas être intégrée à la plate-forme de distribution de Microsoft avant deux ou trois ans.

Au niveau de la disponibilité des offres, Compaq devrait ouvrir le bal en lançant ses premiers modèles équipés d’Office XP d’ici trois ou quatre jours. De son côté, Microsoft commercialisera ses boîtes sous abonnement entre mi-janvier et fin janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur