Les portables Apple bloqués à 600 MHz ?

Mobilité

La firme de Cupertino va-t-elle se trouver à nouveau confrontée à un sur-place en matière de vitesse d’horloge sur ses portables ? Le PowerPC G4 embarqué sur les PowerBook TiG4 ne semble pas pouvoir dépasser la tranche des 500-600 MHz pour le moment ! Le passage à 2 puces pourrait être inévitable…

Petit problème d’ordre physique : Motorola produit des PowerPC 7410 (voir édition du 27 septembre 2000), une version pour portable de son G4 initial, le 7400. Ce processeur bénéficie d’un niveau de gravure de 0,15 micron, une finesse lui permettant de bénéficier d’avantages non négligeables dans un portable : réduction de l’énergie consommée, réduction de la température de fonctionnement et, cerise sur le gâteau, réduction des coûts de production… Très bien, mais le processeur en question se trouve confronté à un problème lui aussi non négligeable : comme le PowerPC 7400, il ne paraît pas pouvoir dépasser la tranche de fréquences atteinte par Motorola, soit les 533/550 MHz. Pour Macosrumors, certaines sources pensent qu’un gain de 50 MHz serait encore envisageable, voire un plafonnement effectif à 666 MHz. Mais après ?

Un PowerPC 7450 pour portables… peut-être dans un an

Après, le problème se complexifie : pour poursuivre une montée en puissance de sa gamme de portables, Apple ne pourra pas bénéficier des cadences obtenues sur le PowerPC 7450 qui vient d’être servi sur un plateau aux derniers PowerMac. La puce en question est en effet particulièrement gourmande en énergie et mettrait le portable sur les genoux avant même que vous n’ayez goûté les 45 premières minutes du dernier James Bond en DVD ! Motorola compte bien fournir ce processeur dans une version pour portables, mais la firme n’envisage cette opération qu’à la fin de l’année ou au début de 2002 : de quoi bloquer le nouveau portable d’Apple à 500 MHz pendant plus d’un an ! Cela ne vous rappelle rien ? Hé oui, le célèbre coup du PowerMac, annoncé en août 1999 et qui n’a finalement pu passer le cap des 500 MHz qu’en janvier 2001 (voir édition du 11 janvier 2001) !

Un risque de rater l’année 2001 ?

Motorola compte bien passer au PowerPC 7460 qui doit utiliser la technologie SOI (silicium sur isolant) dans la foulée. La puce en question ferait un candidat parfait pour les portables, en raison de sa très basse consommation et sa faculté à atteindre les 1,5 GHz, mais elle n’apparaîtra pas avant courant 2002. La firme à la Pomme pourrait donc bien se trouver à nouveau dans une impasse technologique, cette fois-ci pour ses portables. Si aucune solution n’apparaît, cette situation serait très rapidement intenable. En effet, l’année 2001 est très nettement annoncée comme l’année de l’explosion d’achat d’ordinateurs portables. Aussi bien avec ses iBook qu’avec son TiG4, Apple a de quoi tirer les marrons du feu, pour peu qu’elle soit en mesure de démontrer la puissance de son offre. La firme de Cupertino pourra toujours proposer une solution biprocesseur, qui cette fois-ci aura sa raison d’être, avec MacOS X.

Pour en savoir plus :Le site des puces de Motorola (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur