Les portails grand public lorgnent les entreprises

Mobilité

Si l’activité de portail (annuaire ou moteur de recherche) est essentielle pour les internautes, elle n’est pas très rémunératrice. Les leaders du marché sont donc en train de diversifier leurs activités, se concentrant sur les services aux entreprises.

Si tout le monde s’accorde à reconnaître à Internet une importance majeure dans les années à venir, il est clair que, pour l’instant, les activités en ligne ne sont pas très rentables. Paradoxe ultime, les sites les plus visités, les portails de recherche, sont tous gratuits et doivent le rester pour être attractifs auprès des internautes. Or les recettes publicitaires étant ce qu’elles sont, c’est-à-dire faibles en proportion des investissements nécessaires, il faut bien que les dot.com (en référence à la majorité des sites dont l’adresse se termine par .com) trouvent des moyens de faire rentrer un peu d’argent dans les caisses. Une cible privilégiée pour y parvenir sont les entreprises. Deux sociétés emblématiques de la “nouvelle économie”, Altavista et Yahoo!, montrent clairement leurs intentions dans cette direction.

Pour Altavista, cette extension de son activité passe par la vente de licences de son célèbre moteur de recherche. Il s’agit pour cette société de proposer aux entreprises disposant d’un système d’information assez important d’utiliser le célèbre moteur pour faciliter les recherches de documents au sein d’un intranet ou d’un portail B-to-B (Business to business, c’est-à-dire les transactions inter-entreprises). Altavista vient d’annoncer la mise sur le marché de la version 3 de son logiciel, apportant comme améliorations majeures de nouveaux outils pour les traitements des requêtes dans diverses langues et l’automatisation des processus de partage de bases de données. En terme de facturation, Altavista compte faire payer ses futurs clients en fonction du nombre de documents indexés. Pour l’instant aucun barème de prix n’a été communiqué.

Du coté de Yahoo!, la philosophie est un peu différente. Elle consiste en l’ouverture d’un nouveau portail marchand orienté vers les transactions inter-entreprises. Le nouveau site, qui portera le nom de Yahoo! B2B MarketPlace, se veut un immense annuaire des produits et offres commerciales disponibles en ligne. Enchères, ventes de surplus, l’idée est de mettre en place une bourse électronique des offres et des demandes. Lancé en coopération avec DoveBid, le site prétend couvrir 650 catégories et près de 48 000 références à l’ouverture. Le but pour Yahoo! est de s’assurer une meilleure visibilité auprès des entreprises et bien sûr des revenus. Là encore, aucun prix n’a été communiqué pour l’instant. D’autre part, on ne sait pas non plus quand ces services seront proposés en Europe.

Pour en savoir plus :

* Altavista Etat Unis

* Yahoo! B2B Marketplace


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur