Les premières chaînes Hi-Fi Internet

Mobilité

Ajoutez un modem à un poste de radio classique et il donne tout à coup accès à quasiment toutes les stations du monde. Ou plus simplement, aux radios locales de sa région quand on est en voyage… Deux modèles de ce genre ont été montrés pendant l’expo Demo 2000.

Plus besoin de PC pour écouter de la musique sur Internet. Deux sociétés américaines ont en effet montré pendant le salon Demo 2000 qui se tient en ce moment à Palm Spring en Californie, deux appareils ressemblant à s’y méprendre aux chaînes qui ornent déjà nos séjours ou nos chambres à coucher. La seule différence, c’est que le iRad d’AudioRamp et la radio de Kerbango ne reçoivent plus les programmes musicaux seulement par ondes hertziennes mais aussi par Internet. Techniquement, ces deux appareils intègrent donc un lecteur de fichiers en diffusion directe par le Réseau (streaming). Mais leur utilisation est bien plus adaptée au grand public.

Le système de Kerbango est le plus simple des deux. Prévu pour le printemps prochain aux Etats-Unis; il ne jouera que le rôle de radio. Mais quelle radio ! En plus des radios locales accessibles de manière classique par les ondes, l’appareil donnera accès aux milliers de stations qui diffusent déjà leurs émissions sur le Net. Pour les sélectionner, l’appareil arbore un écran à cristaux liquide d’une résolution de 320 par 240 (que ne bouderait pas bon nombre de PC de poche). Les stations seront présentées par catégories (Rock, Jazz, Infos) et il suffira de tourner un gros bouton rond pour commencer l’écoute. Munie de deux enceintes d’une puissance de 2 watts chacune, la radio de Kerbango fonctionne sous Linux avec un processeur Power PC à 32 MHz. Pour le moment, seul le format Real G2 est prévu. Mais monsieur-tout-le-monde n’aura pas besoin de connaître les entrailles de l’engin pour s’en servir. Cette radio connectée devrait être disponible dès le printemps prochain aux Etats-Unis, pour un prix prévu de 300 dollars (environ 2 000 francs).

Plus perfectionné, le iRad d’AudioRamp ajoute à toutes les fonctions de l’appareil de Kerbango, le logiciel Windows Media et, surtout, un lecteur de CD capable de lire les CD audio classiques aussi bien que ceux remplis de fichiers MP3. Il est capable, selon son constructeur, de stocker plus de 1nbps000 morceaux de musique dans ce format. Le iRad coûtera lui un peu moins de 400 dollars (environ 2 700 francs). Il utilise pour sa part un processeur StrongArm d’Intel.

Selon les modèles, ces deux appareils seront munis soit d’un modem 56K, soit d’une connexion réseau classique, de type Ethernet, pour se relier à Internet. La deuxième solution est de loin la plus avantageuse car elle permet de profiter des connexions permanente (câble ou ADSL) dont le coût ne dépend pas du temps de connexion. La radio est un medium à diffusion gratuite et il serait dommage d’avoir à dépenser des dizaines de francs par jour pour écouter ses émissions favorites. Sans parler de la qualité de diffusion, proportionnelle au débit. Leur succès dépendra donc en grande partie de la croissance des connexions haut débit chez les particuliers.

Bien plus que les vrais-faux PC simplifiés que l’on nous présente régulièrement, ces deux radios d’un nouveau genre sont les véritables premières Internet Appliances (appareils connectés) à destination du grand public. Bien sûr, il n’est pas question de lire son courrier électronique avec. Le but est simplement d’utiliser Internet comme moyen de diffusion et ce, de manière totalement transparente pour son usager. Quelle importance de savoir comment parviennent les émissions jusqu’à son poste ? Réseau à tout faire, Internet devrait s’acquitter sans mal de cette tâche musicale. Prochaine étape : la télévision.

Pour en savoir plus :

* Kerbango

* AudioRamp


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur