Les premiers terminaux Nokia sous Windows Phone arriveront avant la fin de l’année

MobilitéOS mobiles

Le P-DG de Nokia met fin aux rumeurs et fixe au dernier trimestre 2011 la disponibilité des premiers smartphones Windows Phone de la firme finlandaise. La distribution, qui pourrait débuter en Chine, sera progressive et non globale.

Nokia distribuera ses premiers Windows Phone avant la fin de l’année. A l’occasion d’une tournée chinoise, le P-DG Stephen Elop a rompu le silence et mis fin aux rumeurs persistantes qui prévoyaient un lancement reporté à 2012.

La commercialisation s’effectuera par paliers, un pays après l’autre. La Chine pourrait figurer en tête de liste, après des négociations supposées, mais non confirmées, avec des opérateurs locaux de téléphonie mobile.

Le mois de juin avait porté conseil au constructeur finlandais, dont le vice-président pour l’Europe avait évoqué les marchés allemand, anglais, français, espagnol, italien et néerlandais comme hôtes éventuels de smartphones équipés de Windows Phone 7.

Sans divulguer ni date ni caractéristiques techniques, Stephen Elop précise toutefois que Nokia prendra en charge le développement et l’intégration, sur ses terminaux, de certaines composantes logicielles.

Il s’agirait du navigateur Internet, de l’application de cartographie et de “solutions dédiées au divertissement“.

Cette nouvelle génération de téléphones tactiles emboîterait le pas à des prédécesseurs majoritairement équipés de l’OS Symbian, à l’exception du N9, irréductible résistant, ambassadeur de l’énigmatique Meego.

Dans leur transition vers l’écosystème Windows Phone, les utilisateurs bénéficieraient de toutes la bienveillance de Nokia, qui prévoit d’instaurer un programme de migration des données.

C’est du moins ce que laisse entendre cette interview relayée par AllNokia. Stephen Elop y décrit l’OS mobile de Microsoft comme “une plate-forme orientée utilisateur“, quand iOS et Android “sont orientés applications“.

Pris entre les feux de plusieurs systèmes d’exploitation, attentiste face à l’acquisition de Motorola Mobility par Google et questionné quant à un éventuel rachat par Microsoft le P-DG de Nokia “continue d’envisager l’avenir en tant qu’entreprise autonome“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur