Les premiers XServe d’Apple sortent des chaînes

Cloud

Quelques semaines après leur présentation, les serveurs XServe de la Pomme commencent à être fournis aux premiers clients. Attendue au tournant pour ce retour sur un marché délaissé depuis plusieurs années, Apple a de quoi se réjouir des premiers tests de performances réalisés.

La commercialisation des nouveaux serveurs en rack XServe vient de commencer. Une étape indispensable pour la firme à la Pomme pour s’attaquer aux marchés des entreprises, des médias numériques et des serveurs Web. Ces serveurs 1U, quelquefois décrits comme des machines ayant la forme d’une boîte à pizza, ont été présentés en mai dernier par Apple (voir édition du 15 mai 2002). Ils utilisent bien entendu la version serveur de Mac OS X. Apple annonce avoir déjà reçu plus de 4 000 commandes pour ce nouveau système.

Grâce au Xserve, Apple espère s’emparer d’une part de marché significative des serveurs Web. Les machines de la Pomme sont fournies avec le logiciel serveur Apache (qui fait déjà tourner plus de 50 % des sites Web dans le monde, tous systèmes d’exploitation confondus). Aux dires de la firme, les premiers tests (benchmarks) ont montré que ses serveurs étaient capables d’assumer jusqu’à 4 051 connexions par seconde, contre 2 547 pour un IBM eServer x330 (basé sur un Pentium III-S à 1,4 GHz) faisant tourner Apache sous Linux.

Les premiers tests confirment la puissance du XServe

Comme pour confirmer les dires d’Apple, nos confrères américains de NewsFactor relatent, dans un article daté du 27 juin dernier, les tests menés par Xinet, société spécialisée dans le développement de logiciels de pré-presse en réseau. Elle a comparé le XServe à un serveur Dell PowerEdge 1650, muni de deux Pentium III à 1,4 GHz, et tournant sous Windows 2000. Et les résultats sont plutôt étonnants. On y voit par exemple que la machine d’Apple devance le serveur Dell dans la génération d’un fichier Tiff à 2 400 dpi, fabriqué à partir d’un fichier Postscript de 8 pages. Xinet a constaté que le XServe (lui aussi muni de deux processeurs) parvenait à générer 7 pages par minute (en menant 12 tâches de front) contre 6 pages pour le serveur Dell (avec le même nombre de tâches simultanées). Pour faire bonne mesure, le même test a été mené sur un serveur Sun Fire 4800 muni de 12 processeurs qui, lui, génère 14 pages par minutes.

Autre marché visé par Apple, celui du streaming. Notamment pour résoudre le paradoxe qui veut que la plupart des contenus numériques destinés à la diffusion sur Internet soient d’abord produits avec les logiciels QuickTime de la firme, avant d’être convertis dans d’autres formats. Les XServe étant également fournis avec les tout nouveaux outils de streaming QuickTime (voir édition du 6 juin 2002), Apple espère bien regagner du terrain sur Microsoft et Real. La bataille risque d’être longue.

Traduit et adapté d’un article paru sur VNUnet.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur