Les prix des Pentium 4 et Athlon XP revus à la baisse

Mobilité

Entre 12 et 30 % de baisse pour les Pentium 4, de 10 à 14 % pour le Pentium III, entre 7 et 18 % pour les Athlon XP… La crise financière que traversent AMD et Intel n’affecte pas la baisse, quasi continue depuis le début de l’année, des prix des processeurs. Mieux, les puces affichent sur le marché des revendeurs des prix inférieurs aux tarifs officiels. Ecoulement des stocks oblige.

C’est devenu une habitude, Intel et AMD sont sur le point d’annoncer des baisses majeures des tarifs de leurs puces. A commencer par Intel qui devrait baisser de près de 30 % le prix du Pentium 4 à 2 GHz. Celui-ci passe de 562 à 401 dollars. Il est suivi du P4 à 1,9 GHz qui, à 273 dollars contre 375, perd 27 % de son prix, tandis que le P4 à 1,8 GHz fait pâle figure avec “seulement” 12 % de baisse à 225 dollars au lieu de 256. Les modèles aux fréquences inférieures ne bougent pas à 193 dollars pour le 1,7 GHz, 163 dollars pour le 1,6 GHz et 133 pour le 1,5 GHz et moins. Intel compte sur ces baisses pour écouler les stocks avant le lancement du Northwood, un P4 gravé en 0,13 micron qui devrait démarrer à 2,2 GHz sur socket 478 (contre 423 pour l’actuel P4 en 0,18 micron).

Le Pentium III n’est pas en reste non plus. Son prix chute de plus de 10 % en passant de 268 à 241 dollars pour la version en 1,2 GHz. Les modèles à 1,13 GHz et 1 GHz perdent plus de 14 % en se positionnant à 193 dollars au lieu de 225. Rappelons que les PIII 1,2 et 1,13 GHz sont gravés en 0,13 micron contre 0,18 pour le 1,13 GHz et inférieur. Le PIII à 1 GHz chute de 20 billets verts à 173 dollars.

Malgré un résultat pour le troisième trimestre 2001 en perte de 22 % par rapport au second et de 15 % par rapport à l’année dernière, AMD se sent obligé de suivre la baisse d’Intel. Ses Athlon XP devraient eux aussi connaître des réductions de prix. En passant de 252 à 215 dollars l’Athlon XP 1800+ (cadencé en réalité à 1,533 GHz, voir édition du 9 octobre 2001) perd près de 15 % de sa valeur. Le 1700+ (1,47 GHz) passe de 190 à 160 dollars (- 15 %), le 1600+ (1,4 GHz) chute de 160 à 130 dollars (- 18 %) et le 1500+ (1,33 GHz) se stabilise à 120 dollars contre 130 (- 7,7 %).

83 % de baisse en un an pour le P4 à 1,5 GHz

A travers la concurrence acharnée que se livrent Intel et AMD, l’année 2001 aura connue une chute continue des prix des processeurs. Introduit il y a près d’un an (voir édition du 20 novembre 2000), le P4 à 1,5 GHz a perdu plus de 83 % de sa valeur passant de 819 dollars à 133 dollars aujourd’hui. Un phénomène qui ne s’est pas limité aux nouveaux processeurs. Ainsi, le PIII à 1 GHz valait 465 dollars fin novembre 2000. Il en vaut 173 aujourd’hui. Soit près de 63 % de baisse. Du côté d’AMD, l’Athlon 1,3 GHz qui cotait 350 dollars en mars 2001 a chuté de plus de 64 % pour se vendre 125 dollars aujourd’hui. Quant au Duron 900 qui valait 129 dollars en début d’année, il est remplacé par le 950 à 74 dollars, soit plus de 42 % de baisse avec, donc, une petite augmentation de fréquence en prime. Nouvelle démonstration, s’il en était besoin, qu’il n’est guère rentable de se précipiter sur les toutes dernières puces…

Ces nouvelles baisses pourraient cependant n’avoir qu’une faible incidence sur les coûts publics des machines pour le consommateur final. En effet, pour faire face à l’augmentation des stocks, les revendeurs bradent déjà les processeurs. Sur PriceWatch.com l’Athlon 1800+ s’échange entre 202 et 212 dollars, soit entre treize et trois dollars de moins que le nouveau tarif officiel. Et le Pentium 4 à 2 GHz évoluait déjà à la baisse entre 383 et 425 dollars avant l’annonce du nouveau prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur