Les pubs bloquées ne sont plus facturées aux annonceurs

Mobilité

Le marché de l’e-Pub se conforme aux standards définis par l’IAB en matière de comptage des pages vues avec publicité.

Le marché de l’e-Pub se standardise au niveau mondial. Quatre acteurs de ce marché ont mis à jour leur serveur de publicité pour se conformer aux standards définis, en novembre 2004, par l’Interactive Advertising Bureau (IAB), l’organisation représentative du secteur : CNET Networks, Univision, Weather.com et Yahoo. Ils ont ainsi obtenu un certificat de conformité, après audit de leur technologie d’adserving par l’IAB et le Media Ratings Council, une organisation américaine dont le but premier est de maintenir la confiance et la crédibilité des outils de mesure d’audience sur tous les médias.

Précisément, les quatre éditeurs ont corrigé le système de comptage des pages vues avec publicité (PAP) de leur serveur. Désormais, ce système, qui permet d’arrêter la campagne d’un annonceur quand le nombre de PAP à délivrer est atteint, comptabilise uniquement les publicités effectivement affichées dans le navigateur de l’internaute. Il ignore notamment les popups enrayés par certains logiciels et les bannières retirées des pages par certains navigateurs tel Firefox.

D’une certaine manière, Yahoo et ses confrères font le pari que les outils “anti-pub” ne sont pas amenés à se développer. “Le nombre de publicités bloquées est aujourd’hui de l’ordre de quelques pourcents, estime Antoine Duarte, DG de Yahoo France. Ce nombre va à mon avis se stabiliser, dans la mesure où nous essayons de faire de la publicité non intrusive. Une publicité bien intégrée est bien acceptée.”

Des standards acceptés par 40 acteurs

Cinq autres acteurs du marché de l’e-Pub se sont engagés à se conformer aux standards de l’IAB avant la fin de l’année. Notamment le site d’information britannique Forbes.com, l’éditeur américain de solutions d’adserving 24/7 Real media et son homologue allemand Falk eSolutions. Tandis que six de leurs confrères se sont donnés jusqu’à la fin du premier trimestre 2006 pour suivre leur exemple : les éditeurs de solutions d’adserving Doubleclick et Mediaplex (filiale de Valueclick), le New York Times, MSN, AOL et iVillage.

Au total, quelques 40 sociétés, propriétaires d’une technologie d’adserving, ont ratifié les standards introduits par l’IAB dans le comptage des pages vues avec publicité. Internet est ainsi “le premier média à adopter un système de mesure standard qui a été accepté par les principales organisations représentatives du marché aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et en Amérique latine”, se félicite l’organisation dans un communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur