Les puces A5 des iPad 2 et iPhone 4S sont produites par Samsung… aux Etats-Unis

Mobilité

Les composants matériels des produits Apple sont souvent fabriqués en Asie. Mais la puce A5 des iPad 2 et iPhone 4S serait produite dans l’usine texane de Samsung.

Samsung aurait commencé cette année à produire les puces A5 d’Apple dans son unité de production située à Austin au Texas, selon Reuters.

Les produits de la firme de Cupertino sont assemblés dans les usines de Foxconn en Chine et au Brésil. Et les différents éléments qui les constituent sont souvent fabriqués en Asie.

Mais le dernier System on Chip (SoC) d’Apple, l’A5, dérogerait à la règle en étant produite aux Etats-Unis. Si la puce sous licence ARM est conçue en Californie par Apple, c’est Samsung qui la grave.

Avec sa surface de 122 millimètres carrés, elle se destine aux iPad 2 depuis mars 2011 et à l’iPhone 4S. Sa puissance est deux fois supérieure à celle de son prédécesseur, l’A4.

Elle intègre un processeur constitué de deux cœurs à architecture Cortex-A9, un processeur graphique PowerVR ainsi que 512 Mo de DRAM.

Située à Austin, l’unité de production d’une surface de 150 000 m2 de la société coréenne date de 1996 et correspond à un investissement de 3,6 milliards de dollars.

Les employés fraichement émoulus de l’université voisine, la University of Texas,  viennent grossir les rangs de cette fab qui comptent 2 400 employés.

Parmi lesquels 1 100 seraient dédiés à la production de l’A5, le reste se focalisant sur la production de mémoire flash à portes NAND. En tout, ce sont 40 000 tranches de silicium qui sortent de l’usine chaque mois.

Quant au futur SoC A6 qui équipera l’iPad 3, le taïwanais TSMC pourrait être sur les rangs et aurait même déjà commencé sa production.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur