Les réseaux privés cherchent leurs marques

Régulations

D’après le cabinet Frost & Sullivan, nombre d’entreprises ont été déçues par les performances de leurs réseaux privés virtuels (VPN), malgré un fort enthousiasme initial.

“Pour un grand nombre d’entreprises ayant adopté les réseaux privés virtuels, l’enthousiasme initial a laissé la place à un certain mécontentement, essentiellement dû à une mauvaise qualité des services”, explique une nouvelle étude Frost & Sullivan. Après avoir interrogé les utilisateurs de 500 grandes entreprises européennes, le cabinet considère que les prestataires de services VPN n’atteignent pas en général la qualité souhaitée sur les questions de fiabilité, de service après-vente ou d’innovation. “Il semble que certains fournisseurs de services ont surévalué les réseaux privés virtuels et que les attentes des clients dépassent de beaucoup ce que les distributeurs peuvent réellement offrir”, explique l’auteur de l’étude Gareth Williams.

Pour en savoir plus : http://www.frost.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur