Les responsables IT ne peuvent plus ignorer les messageries instantanées

Mobilité

La surveillance et le filtrage des outils IM en entreprises deviennent indispensables. ScanSafe propose un outil dans ce sens.

Selon le cabinet d’analyses IDC, plus de 28 millions d’utilisateurs en entreprise se connectent chaque jour à leur compte de messagerie instantanée (IM) alors que la firme de sécurité ScanSafe estime que le nombre de responsables IT bloquant les accès à ce type de logiciels a augmenté de 600 % en 2005.

“La messagerie instantanée a rapidement trouvé sa place dans les environnements informatiques des entreprises et fait désormais partie intégrante de leurs systèmes de communication et de collaboration”, indique Dan Nadir, vice-président chargé des stratégies produits de ScanSafe. “Le plus intéressant est que de nombreux départements IT gèrent actuellement la messagerie instantanée de la même manière que les webmails il y a quelques années. Ils l’interdisent complètement afin d’éviter tout problème de sécurité comme les attaques, logiciels malveillants et fuites d’informations confidentielles.”

Un milliard de messages par jour

ScanSafe évalue à un milliard par jour le nombre de messages envoyés par messagerie instantanée par les utilisateurs en entreprises. “La messagerie instantanée n’est pas un problème que les sociétés peuvent se permettre d’ignorer”, prévient John O’Keefe, analyste de Current Analysis spécialisé dans l’Internet et les services. “L’un des moyens, pour les entreprises, de prendre en charge cette tendance consiste à implémenter des solutions de sécurité tierces.”

ScanSafe a lancé un nouveau service, baptisé IM Control, qui propose la surveillance et le filtrage des réseaux publics de messagerie instantanée comme MSN Messenger ou AIM d’AOL. “Il est temps que les responsables de la sécurité commencent à s’attaquer à ce problème d’une manière différente. Nous pensons que IM Control deviendra la technologie qui permettra aux entreprises de réellement gérer la messagerie instantanée”, estime Dan Nadir.

Selon le dirigeant, IM Control ne requiert qu’un simple changement de configuration pour fournir une protection contre les virus et un filtrage du trafic de messagerie instantanée, tout en offrant aux départements IT des options de contrôle et de reporting. Le service s’appuie sur le spécialiste de la sécurité des messageries instantanées Akonix et utilise le moteur heuristique Outbreak Intelligence de ScanSafe.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 20 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur