Les serveurs Apache vulnérables à cause d’une faille déjà exploitée

Cloud
gros serveur IBM HP

Une faille 0 Day circulant sur le Web est déjà utilisée pour attaquer les serveurs Apache par DoS. Un correctif est promis avant demain.

Les serveurs Apache sont sous pression (et leurs administrateurs encore plus) alerte Silicon.fr.

Les responsables du projet éponyme ont alerté les utilisateurs qu’un outil permettant de lancer une attaque par dénis de service (DoS) en exploitant une faille de l’application circulait en ligne.

Une vulnérabilité de déni de service a été trouvée dans la façon dont les multiples champs de recouvrement [des requêtes HTTP] sont traitées par le serveur Apache” prévient l’alerte postée le 24 août.

Elle ajoute que “un outil d’attaque circule illégalement [et que] son utilisation a été observée.”

Le message précise que l’attaque peut être lancée à distance par un faible nombre de requêtes qui peuvent néanmoins entraîner une lourde charge sur le processeur et la mémoire du serveur.

Les versions 1.3 et 2 de l’application sont concernées.

Les développeurs promettent en conséquence de fournir un correctif “sous 48 heures” pour les versions 2 et 2.2, la 1.3 n’étant plus supportée. il devrait donc être disponible samedi 26 août.

Et fournit quelques pistes pour se protéger (y compris pour la version 1.3) en attendant l’arrivée du correctif.

Apache est le serveur web le plus utilisé du marché avec plus de 65 % des parts selon la société d’études Netcraft. Il est notamment proposé par défaut avec Mac OS X.

Apple devra donc fournir, de son côté, le correctif adéquat pour protéger les utilisateurs qui exploitent un Mac comme serveur web.

Ce qui pourrait arriver rapidement, Cupertino ayant récemment accéléré le rythme de mise à jour de sa plate-forme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur